jeudi 12 avril 2012

Grand appétit


Même si ce n'est pas indiqué noir sur blanc dans le menu ou ailleurs, Grand appétit est un restaurant entièrement végétalien. Exception faite de Vegan Folie's, c'est le seul lieu parisien végétalien que je vous ai présenté à ce jour.


Comme le Grenier de Notre-Dame et les Cinq Saveurs d'Anada, Grand appétit se spécialise dans la cuisine macrobiotique. Ce genre de restaurant semble vraiment populaire à Paris. Savez-vous pourquoi? Et connaissez-vous des restaurants de ce genre au Québec? Sur l'ardoise près de la caisse (ci-contre), on peut voir en quoi consiste, sommairement, la diète macrobiotique. Elle comprend des céréales complètes, des légumineuses et des algues, des légumes crus et cuits ainsi que des soupes au miso.


J'ai commandé une soupe, un plat et un dessert.

Soupe au miso

Je mange assez souvent des soupes miso, que ce soit à la maison ou au restaurant, et je peux vous dire que celle-ci était excellente. C'était la première fois que j'en mangeais avec de la luzerne, et cet ajout rendait la soupe bien spéciale. Aucune déception pour ce qui est de la soupe.

Norimakis

Ensuite, j'ai mangé des norimakis. Ils étaient servis avec une tranche de radis noir, une salade et une vinaigrette que j'ai trouvée tout à fait délicieuse. Les norimakis n'étaient pas mauvais, mais ils n'avaient cependant rien d'exceptionnel et j'aurais bien aimé avoir les condiments habituels (wasabi et gingembre).

Bref, ce fut un repas santé que j'ai mangé avec un certain plaisir. Je n'avais plus faim, mais comme la cuisine de Grand appétit est entièrement végétale, je voulais absolument partir avec un dessert. Compte tenu du fait que tout est macrobiotique, il ne faut évidemment pas s'attendre à une avalanche de chocolat, de sucres raffinés et de gras. Ce jour-là, les desserts proposés étaient tous à base de fruits. J'ai choisi le seul qui contenait un peu de chocolat : la tarte à la poire et au chocolat.

Tarte à la poire et au chocolat

De retour au studio où je logeais, j'ai utilisé le micro-ondes, faute de mieux, pour faire réchauffer la tarte et faire fondre le chocolat. C'était succulent!
Grand appétit possède plusieurs caractéristiques qui valent le détour. Premièrement, les prix pratiqués sont extrêmement abordables. Je crois en fait que c'est là que j'ai le moins dépensé pour manger. Deuxièmement, les clients ont droit à une infusion gratuite — l'infusion du jour — et ils peuvent remplir leur tasse à volonté. Enfin, du pain complet est compris avec le repas et il y a du gomashio sur chaque table.

J'ai découvert un des points faibles du restaurant en descendant les marches pour me rendre au petit coin, où j'ai eu le déplaisir de constater que je devrais utiliser une toilette turque. Comme la plupart des Occidentaux, ce genre d'installation sanitaire ne me plaît pas du tout. Par chance, je n'ai pas eu à affronter d'autres toilettes turques durant mon séjour en terre française.

Il y a également un magasin d'alimentation naturelle à côté du restaurant, mais je crois qu'il était fermé lors de mon passage.

Grand appétit
9, rue de la Ceriseraie (dans le 4e arrondissement)
Paris
01.40.27.04.95

Magasin ouvert de 9 h 30 à 19 h 30 du lundi au jeudi et de 9 h 30 à 16 h le vendredi et le dimanche. Fermé le samedi.
Restaurant ouvert de 12 h à 21 h du lundi au jeudi et de 12 h à 14 h le vendredi. Fermé le samedi et le dimanche.
 
***

Voici enfin quelques photos de Paris sans thématique particulière.

La place de la Concorde

Un arbre au bout d'une rue

La Seine

L'église Saint-Étienne-du-Mont (à côté du Panthéon)

14 commentaires:

  1. Ahhh...Babette, tes jeudi à Paris me font toujours rêver. J'sais, j'me répète sûrement de semaine en semaine, mais c'est plus fort que moi.
    J'aime beaucoup ces rubriques sur les restos visités. Chose certaine, tu t'es bien nourrie lors de ce voyage. J'suis impressionnée de la quantité de resto végan. Les menus semblent tellement appétissants. C'est chouette que tu parles de la cuisine macrobiotique puisque c'est une philosophie fort intéressant et que j'aimerais en savoir davantage. Dans son livre, Alicia Silverstone en fait allusion et elle se base sur leur principe.
    Merci du partage de ces si belles photos qui me font sentir comme si j'y étais.
    À bientôt Babette,
    Jessica :)

    RépondreSupprimer
  2. HA!! les fameuses toilettes turc, mon premier séjour au Maroc (deux semaines), la maison que nous avions louée avait seulement une tolette turc, quelle calvaire, deux semaines imagine. J'ai fais un autre séjours de presque un mois encore au Maroc mais la nous avons pris pour deux semaines avec une toilette dite" normale" le reste du temps nous avons voyagé alors difficile de trouver des hotels avec une toilette correct. Parfois les salles de bains sont dans le corridors lolll malgré tout j'y retournerais demain matin.

    Tu t'es bien nourrie en France, merci de nous faire partager.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe, louer une maison et avoir quand même une toilette turque!! Je serais découragée. J'ai eu mon lot de toilettes turques et autres installations bizarres en voyage, surtout au Pérou et en Bolivie, mais ce n'était jamais à mon logement, mais plutôt au restaurant, dans les transports ou sur le bord de la route. Ça va comme ça; ce n'est peut-être pas agréable, mais on survit =)

      Supprimer
  3. ha!! j'attend toujours avec impatience les jeudis !! Ça me fait rêver au jour ou j'irai à Paris !!!

    Tes photos sont vraiment magnifiques !! et que dire des repas miamm!

    RépondreSupprimer
  4. Super, ce restaurant! Non, je ne sais pas pourquoi la cuisine macrobiotique est si populaire à Paris. Sais-tu si le restaurant où tu es allée est ouvert depuis plusieurs années (de même que les autres restos où tu as mangé)?

    J'ai eu une belle expérience avec une toilette turque en 2004... Il me semble que j'étais en Bretagne, j'étais sur le bord de la plage et j'avais une grosse, mais grosse envie, tsé. Je ne pouvais pas attendre pour trouver une autre toilette. Je n'ai pas eu le choix de l'utiliser... en plus, l'électricité ne fonctionnait. Bonjour, le visou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À part le Grenier de Notre-Dame qui est ouvert depuis la fin des années 1970, je ne le sais pas.

      Wow, ton expérience sur le bord de la plage a dû être mémorable. Tu devais t'ennuyer de ta toilette en maudit!!

      Supprimer
  5. Mmmm La soupe miso avait l'air bien bonne et la tarte m'aurait plu aussi j'en suis certaine. C'est formidable tes articles sur les restaurants de Paris car je serai rassurée de pouvoir manger végé lorsqu'un jour j'irai là-bas. C'est certain que je me servirai de tes billets pour planifier mes sorties au resto. Merci!

    RépondreSupprimer
  6. Ah j'y suis allé plusieurs fois au Grand appetit, moi j'aime la simplicité de leurs plats mais parfois c'est un peu trop simple pour le prix et servi froid...
    Par contre les tartes sont dé-li-cieu-se!

    Est ce que tu as été au potager du Marais?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage pour les tartes; j'aurais dû choisir cela. Les sushis étaient ennuyants, mais j'ai beaucoup aimé le reste.

      Pour le Potager du marais, la réponse est oui! C'était si bon que j'y suis même retournée! C'est assurément un de mes coups de cœur là-bas.

      Supprimer
    2. Par simple curiosité, le potager du marais, il se trouve dans quel arrondissement de Paris ?

      Supprimer
    3. Dans le 4e... à deux pas du Centre Pompidou.

      Supprimer
  7. Oui le potager du Marais c'est super bon! Par contre c'est cher, mais bon la cuisine est bien plus élaborée :)
    Est ce que tu as été à la Loving Hut? Je suis très curieuse de savoir ce que tu en a pensé... avec mon mari on y a été, on a trouvé le restaurant moche et déprimant, le menu pareil (avec des photos vraiment pas appétissantes et des prix exagéré), on a fini par quitter l'établissement avant qu'ils ne viennent prendre notre commande!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est cher au potager... la deuxième fois, j'ai dépensé une fortune, mais c'était en même temps mon dernier repas avant le retour. Et si je me souviens bien, c'est bio.

      Oui, je suis allée à la Loving Hut, et j'étais très excitée d'y aller. J'en avais entendu beaucoup de bien. Disons que j'y ai fait des découvertes exceptionnelles, mais que certains aspects laissaient à désirer. Et ça m'a coûté cher, aussi.

      Supprimer
  8. Merci pour tous ces comptes-rendus parisiens! Ils sont très utiles avec ton avis personnel et les photos qui permettent de visualiser tout ça!

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser des commentaires!