lundi 29 octobre 2012

Boulettes d'adzuki et de riz — VeganMoFo XX

Y a-t-il des légumineuses que vous ne mangez pas assez souvent à votre goût? Je mange plus ou moins régulièrement des pois chiches, des lentilles et des haricots noirs, mais je néglige bien d'autres variétés. Les adzuki en font partie. Pourtant, ces haricots cuisent rapidement et ils sont beaucoup plus faciles à digérer que les pois chiches, notamment. Alors, pourquoi est-ce que j'en consomme moins souvent? Sans doute parce que je n'en ai jamais mangé quand j'étais petite et qu'ils ne sont pas intégrés à ma culture. Je me trompe peut-être, mais je serais prête à parier que ce n'est pas une légumineuse qui se faufile souvent jusque dans votre assiette. En fait, les livres de cuisine qui proposent d'apprêter les adzuki sont plutôt rares. Les livres de Dreena Burton et de Terry Walters sont d'ailleurs les seuls qui me viennent spontanément à l'esprit.

Boulettes d'adzuki, sauce Mornay à l'adzuki et fanes de betteraves sautées

C'est vers Dreena Burton et Vive le Vegan, son deuxième ouvrage, que je me suis tournée pour cuisiner des adzuki. J'ai parlé de Dreena et de son livre Eat, Drink and Be Vegan ici.

  

J'ai choisi de faire les boulettes d'adzuki et de riz (Celebrity Adzuki Bean and Rice Cakes). J'étais contente de trouver une recette de boulettes, car ça faisait un bon bout de temps que j'en avais cuisiné. C'est le genre de plats qui me plaît énormément en raison de sa polyvalence.

Les adzuki après le trempage. Ne trouvez-vous pas qu'ils sont jolis?

J'ai fait tremper mes haricots dans l'eau toute la nuit, puis je les ai fait cuire 45 minutes.

    

Les adzuki, qu'on appelle aussi azuki, sont excellents pour la santé. Ils contiennent notamment des proanthocyanides (des antioxydants) et on y trouve de bonnes quantités de phosphore, de fer, de manganèse, de cuivre et de magnésium. (Source : Passeport Santé)

Hamburger maison pour le lunch : pain, roquette de mon jardin, boulette, sauce Mornay à l'adzuki et petits radis du jardin

Il faut s'y prendre à l'avance pour réaliser ces boulettes, et ce, même si on a recours à des haricots en conserve. En effet, vous devez avoir du riz brun cuit sous la main, de la sauce barbecue et de la chapelure. J'ai fait cuire du riz brun la veille et j'ai fait la sauce barbecue de Cookin' Crunk. Pour ce qui est de la chapelure, j'ai utilisé du panko. Depuis que j'ai découvert les merveilles de la chapelure commerciale, je ne saurais m'en passer. La fabrication artisanale de chapelure était pour moi un véritable calvaire.

Pour le reste, les boulettes sont faciles à réaliser. On fait sauter des oignons, du céleri et de l'ail et on met ensuite l'ensemble des ingrédients au robot culinaire. On incorpore ensuite la chapelure et on réfrigère au moins 30 minutes... comme je vous l'ai dit, il faut tout de même un peu de temps.

Enfin, on façonne des boulettes qu'on fait rôtir dans un poêlon.

Un souper de boulette, de sauce barbecue et de pâtes aux légumes saupoudrées de levure alimentaire. Je n'associe normalement pas boulettes et pâtes, mais pourquoi pas?

Mon copain et moi avons été séduits par ces boulettes. Personnellement, j'ai bien aimé la présence de céleri, qu'on goûtait bien, et la texture fondante des boulettes était parfaite. En outre, elles se tenaient vraiment très bien, sans doute en raison du riz et de la chapelure. Il va sans dire que ces boulettes reviendront souvent chez moi.

La plupart du temps, je sers mes boulettes avec une sauce. Cette fois-ci, j'ai utilisé ce que j'avais déjà chez moi. J'ai pris la sauce barbecue qu'il me restait et que j'avais préparée expressément pour l'intégrer dans le mélange des boulettes et j'ai fait la sauce Mornay de Vegan Planet qui me plaît tant. Comme il me restait des adzuki, j'ai décidé de les substituer aux haricots blancs dans la sauce. Idéalement, pour obtenir un maximum de nutriments et changer un peu les couleurs, j'aurais dû prendre autre chose que des adzuki, mais mon palais et celui de mon copain ne s'en sont pas plaint, bien au contraire.

Avez-vous une recette d'adzuki à me recommander? Je vous conseille quant à moi le ragoût aux tomates rôties du même livre et la soupe à la courge poivrée de Veganomicon. Ce sont deux plats exquis.

2 commentaires:

  1. C'est vrai qu'ils ont l'air vraiment jolies!

    RépondreSupprimer
  2. Tout comme toi, j'utilise un peu trop rarement ces légumineuses. Pourtant, je les aime et elles ont plusieurs avantages non négligeable. Sûrement un peu comme tu dis, elles sont moins présentes dans les livres de recettes. De plus, bien que j'aime beaucoup ces légumineuses, je ne peux pas dire que j'ai des plats fétiches pour l'apprêter. Cette recette m'apparaît toutefois bien intéressante. Je retiens :) Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser des commentaires!