jeudi 5 mars 2015

Journal alimentaire (jour 4)

Pour célébrer mes 15 ans de végétalisme, j'ai décidé de faire comme en 2010, soit de vous présenter tout ce que je mange au cours d'un mois. Afin d'en savoir plus sur le pourquoi et le comment, lisez l'introduction du jour 1.

Café et gruau
 Et un peu de céréales en fin de matinée, car j'avais encore faim
La même chose que deux jours plus tôt : edamames
Et pâtes (des fusillis cette fois) avec sauce Le Grand
Poignée de graines de citrouille parce que j'avais faim. Ces graines de Prana sont délicieuses.

Deux cafés pour me réchauffer.

Courge Sweet Dumpling rôtie, millet mexicain de Veganomicon, côtelette de pois chiches de Veganomicon, sauce au miso et sauté de bok boy et céleri-rave bio

mercredi 4 mars 2015

Journal alimentaire (jour 3)

Pour célébrer mes 15 ans de végétalisme, j'ai décidé de faire comme en 2010, soit de vous présenter tout ce que je mange au cours d'un mois. Pour en savoir plus sur le pourquoi et le comment, lisez l'introduction du jour 1.

Café et céréales. C'est la première fois que j'achetais ces céréales. Elles sont très bonnes. J'ai même ajouté un peu de céréales dans le bol pour finir mon lait.
   Le reste de kacha du jour 1, le reste de sauce béchamel de la veille et des champignons sauvages réhydratés sautés avec de l'ail
 Des rondelles d'ananas bio Prana (il est temps que je les termine, elles sont très sèches)
Une pomme bio
  Tempeh fumé de Veganomicon, escalopes de pommes de terre aux herbes de Veganomicon et sauté de bok choy, oignons et céleri-rave assaisonné de sauce Thai Golden Mountain, de graines et d'huile de sésame

Oui, j'utilise encore fréquemment Veganomicon.

mardi 3 mars 2015

Journal alimentaire (jour 2)

Pour célébrer mes 15 ans de végétalisme, j'ai décidé de faire comme en 2010, soit de vous présenter tout ce que je mange au cours d'un mois. Pour en savoir plus sur le pourquoi et le comment, lisez l'introduction du jour 1.

Café et gruau. C'est la première fois que j'essaie ce gruau, très sucré, qui n'a rien d'extraordinaire.
Verre de lait.
Edamames vapeur avec sel noir d'Hawaii. Trop bon.
Spaghettis aux légumes avec la sauce rosée rustique Le Grand. Très bon.
Café et graines de citrouille. J'ai mangé plus de graines de citrouille, mais j'ai pris la photo après quelques bouchées.
Riz de la veille avec poivron vert, ail et céleri, côtelette aux pois chiches de Veganomicon et sauce béchamel maison avec Daiya et grumeaux (oups!)

lundi 2 mars 2015

Journal alimentaire (jour 1)

Si vous lisez Vegan à Montréal depuis ses débuts ou presque, vous vous rappellerez sans doute qu'en 2010, pour souligner mes 10 ans de végétalisme, je m'étais engagée à présenter la totalité de mes repas pendant un mois. Cinq ans plus tard, le végétalisme est beaucoup plus répandu, voire à la mode. Il n'en demeure pas moins que certains préjugés ont la vie dure. Certains croient qu'un végétalien se nourrit exclusivement de salades, qu'il mange seulement de la nourriture santé, que les plaisirs épicuriens lui sont interdits, qu'il ne consomme pas de gluten, etc. 

Cela fait donc maintenant 15 ans que je suis végétalienne. Pour célébrer cet anniversaire, j'ai décidé de faire comme en 2010, soit de vous présenter tout ce que je mange au cours d'un mois, sans faire particulièrement attention à mes repas pour ne pas présenter une image déformée de mon alimentation de tous les jours. De plus, pour me faciliter la tâche, je m'y suis pris à l'avance, c'est-à-dire que j'ai photographié mes repas un peu plus tôt cet hiver, car il en faut du temps pour rédiger un billet, et le temps me fait parfois défaut. Cela dit, j'ai photographié mes repas pendant trente journées consécutives et les jours de la semaine seront les mêmes; la bouffe du lundi aura été mangée un lundi, et celle du samedi aura été mangée un samedi.

Comme nous sommes lundi, voici ma bouffe du lundi.

Café instantané (!)  avec lait de soya et repas préparé (!!). Le kung pao de Tasty Bite est bon, sans plus.
Ma deuxième tasse préférée (ma préférée est celle d'Esther, qu'on voit dans la photo tout en haut)
Eau additionnée de chlorophylle, légumes sautés assaisonnés de Bee Free Honee et d'huile de noisette, et kacha avec menthe fraîche, sauce soya et champignons séchés réhydratés. Le sac de kacha est un cadeau de mon père, qui n'en voulait plus. 
Un reste de garniture de la tarte à la crème et à la noix de coco de Veganomicon 
 Grillades de tofu, carottes vapeur, riz au jasmin et patates pilées biologiques

Cinq ans plus tôt....

  

Coïncidence. J'ai mangé des patates pilées, des grillades de tofu et du couscous. Je vous jure que je n'avais pas vérifié avant de planifier mon repas. Certaines habitudes sont tenaces, et je ne suis pas à la veille d'abandonner les patates pilées et les grillades.

samedi 28 février 2015

Virées chez Antidote Superalimentation

Je n'en reviens toujours pas de la chance que nous avons de pouvoir faire nos emplettes dans une épicerie 100 % végane à Montréal.

  

Des soy curls et des barres de chocolat Go Max Go, qu'on ne trouve que chez Antidote Superalimentation. Des jujubes sans gélatine (la gélatine n'est pas végane). J'ai acheté pour la première fois de la mangue congelée; mon copain et moi sommes devenus accros, ça se mange comme des bonbons.

  

 Un grilled cheese de luxe avec un haricot mariné en guise de pickle.

  

Le bacon de seitan à l'intérieur du sandwich est fou. Je n'avais jamais vu de bacon de seitan avant, mais quelle bonne idée.

  

Carré aux bleuets et grosse tasse de Earl Grey.

  
Sucrerie aux bananes glacée au chocolat. La pâte était absolument extraordinaire... Rose Madeleine, la pâtissière d'Antidote, est vraiment douée.
  

J'ai découvert l'huile de noisettes chez Antidote. C'est si bon! Ils vendent aussi cette délicieuse pâte à salade César. Il suffit de mélanger une cuillérée de pâte à deux cuillérées d'huile d'olive. J'ajoute aussi de la levure alimentaire.

Des algues d'une entreprise gaspésienne que je ne connais pas 
  

Des jerkys et une barre Go Max Go, et des trucs santé.

  

Je suis tombée en amour sur-le-champ avec les Hello Dolly et il ne fait aucun doute que dès que j'en revois, j'en rachète. C'est plein de guimauves, de noix de coco, de chocolat, de caramel. Avec un Marilou, que j'essayais pour la première fois. C'est du lait d'amandes chaud avec du thé vert et du sirop d'érable. Un autre coup de coeur.

 

J'ai acheté pour la première fois de l'huile de cameline. À la première dégustation, je n'étais pas particulièrement friande de son goût, mais je la préfère quand même à l'huile de graines de chia. En avez-vous déjà essayé? Avez-vous des conseils d'utilisation? Ce n'est vraiment pas mauvais, mais ça n'accote pas l'huile de canola première pression que j'aime tant. J'ai aussi acheté des craquelins aux noix de Grenoble parce que je venais de finir mes gressins... je ne pensais pas pouvoir aimer autant ces craquelins légers comme tout. Je vais en racheter.

Déjeuner maison et jus d'orange et de pamplemousse fraîchement pressé

Êtes-vous déjà allés chez Antidote Superalimentation? N'oubliez pas de les encourager. Acheter, c'est voter.

vendredi 27 février 2015

Gruyère au cumin Zengarry

Après avoir goûté au fromage ail et fines herbes Zengarry, j'ai eu envie d'essayer celui au cumin.

    

Est-ce que ça goûte le gruyère? Je ne saurais trop dire. J'ai beau me creuser la cervelle, je ne me rappelle plus ce qu'est le gruyère, encore moins ce qu'il goûte. 

  

Je peux toutefois vous dire que ce fromage de noix de cajou de type « gruyère » est délicieux. Sa texture est beaucoup moins crémeuse que celle du fromage ail et fines herbes; c'est plutôt un fromage à tartiner. Selon le site du fromager, ce serait un fromage vieilli à pâte semi-ferme.

Avertissement. Si vous n'aimez pas le cumin, n'achetez pas ce fromage. En effet, le goût du cumin est omniprésent. Il faudra que j'achète la version sans cumin pour bien goûter le fromage.

Je viens aussi de voir que sur le site de Zengarry, on suggère des façons d'apprêter chacun des fromages en plus de proposer quelques recettes — malheureusement, cette page n'est pas encore accessible en français. Je crois que je m'en inspirerai pour mon prochain fromage Zengarry. Je ne me lasserai jamais de tartiner mes fromages sur du pain, mais ça m'intéresse de voir ce qu'on peut cuisiner avec ces produits.

jeudi 26 février 2015

Taboulé de quinoa festif à la grenade

J'ai fait ma première recette salée avec une grenade! Il s'agit du taboulé de quinoa festif à la grenade (Pomegranate Quinoa Holiday Tabouli) de Salad Samurai.

Je n'ai pas choisi cette recette parce qu'elle m'attirait particulièrement. Je voulais essayer une nouvelle salade de Salad Samurai, mais le nombre d'ingrédients ou de sous-recettes de la majorité des salades me décourageait. Oui, ce sont des salades, mais elles ne se font pas en criant ciseaux.

  

Il n'y a aucune sous-recette à ce taboulé (à part faire cuire du quinoa et des lentilles et faire rôtir des noix) et seulement 13 ingrédients.

  

Modifications. J'ai fait ma salade à l'avance et elle était encore excellente cinq jours plus tard. Je n'ai mis que la partie verte des oignons verts — comme je les fais pousser dans un verre, le blanc n'est plus très ragoûtant —, et je ne les ajoute que directement dans mon assiette, au moment de manger. J'ai mis un peu moins de jus de citron que demandé, et c'était trop. J'ai arrangé le tout avec une cuillérée de miel végétalien, qui ajoute un bon petit goût à la salade.

Avec une rôtie au Havarti nouvelle formule, que j'ai dévoré en moins de 24 heures

Verdict. Cette salade est vraiment très bonne et excellente pour la santé. J'aime le croquant de la grenade et le goût des noix. Cela dit, je n'ai pas besoin de me retenir à deux mains pour ne pas aller me resservir. Cela ne m'empêchera pas de refaire cette recette si l'occasion se présente, par exemple pour un repas-partage. Et même après cinq jours, je ne suis pas tannée et j'en mange avec appétit.