jeudi 24 avril 2014

Pois chiches brouillés

Je ne vous l'ai pas encore dit, mais j'ai reçu un exemplaire de Isa Does It d'Isa Chandra Moskowitz en cadeau à Noël. J'ai cuisiné environ 5 recettes jusqu'à présent, et elles ont toutes eu beaucoup de succès. Le livre est un ouvrage massif à couverture rigide et chaque recette est photographiée. Les plats proposés sont conçus pour les soirs de semaine pressés, alors on est loin de Veganomicon. C'est un livre qu'il fait bon d'avoir sous la main, à mon humble avis.

Jaloux de mon déjeuner?

La dernière recette que j'ai essayée (pourquoi y aller dans l'ordre quand on peut y aller dans le désordre?) m'a été recommandée par Maya. Il s'agit des pois chiches brouillés (Scrambled Chickpeas). J'aime tant mon tofu brouillé que j'avais de gros doutes, mais je les ai faits quand même grâce aux bons commentaires, à l'alléchante photo du livre et à ma consommation trop occasionnelle de pois chiches.

  

La recette est bien simple. On fait revenir des oignons rouges pendant plusieurs minutes, on ajoute les pois chiches, on les écrase un peu, on continue la cuisson et on assaisonne. On ajoute du jus de citron à la toute fin et de l'aneth frais si on veut. Je n'avais pas d'aneth, alors j'ai mis quelques graines d'aneth.

Mon copain était peu enthousiaste, lui qui ne raffole pas des pois chiches partout, mais après y avoir goûté, il s'est empressé de se faire une assiette et nous avons rapidement vidé le poêlon. C'est vraiment bon!

J'ai servi mes pois chiches brouillés sur du pain grillé avec de la mayo, des tranches de tomate des Fermes Lufa, et des feuilles de coriandre. Je vous recommande de faire de même.

Ce déjeuner fera des apparitions régulières dans ma chaumière!

mercredi 23 avril 2014

Yogourt WholeSoy

J'aime bien aller faire un tour à l'épicerie Bio Terre dans le Mile-End. Les prix ne sont pas les plus abordables, mais il y a une bonne variété de produits, et surtout, j'y découvre presque toujours de nouveaux produits.

   

Quelle ne fut pas ma surprise la semaine dernière lorsque j'ai vu du yogourt WholeSoy! Ça faisait longtemps que je voulais y goûter. Je pensais bien en trouver à New York; j'y ai effectivement vu plein de yogourts végétaliens, mais aucun de WholeSoy. Il s'avère que l'entreprise était en train de bâtir une nouvelle usine pour la fabrication de ses yogourts. Cette usine sera par ailleurs dépourvue de produits laitiers.

   

Cette situation explique donc vraisemblablement pourquoi l'arrivée de ces yogourts a été retardée au Canada — on les avait annoncés pour l'été dernier.

Chez Bio Terre, il n'y avait que quelques contenants individuels de yogourts à la vanille. Je n'ai jamais été friande de yogourt à la vanille (je préfère le yogourt nature ou le yogourt aux fruits), mais j'ai mangé celui-ci avec appétit. Il est excellent. Maintenant, j'ai très hâte de mettre la main sur le yogourt nature. Faute de mieux, je me rabattrai avec joie sur celui à la vanille.

Avez-vous vu ces yogourts à Montréal? Si oui, dans quelles épiceries?

mardi 22 avril 2014

New York : Blossom du jour

Je n'avais encore jamais mis les pieds dans les restaurants de la famille Blossom, mais cette fois-ci, j'y étais presque un jour sur deux. Blossom, Blossom du jour (3 succursales), Blossom Bakery, Café Blossom, Blossom on Carmine et V-Note sont tous des établissements affiliés. Je suis d'abord allée dîner chez Blossom, comme je vous en ai parlé le mois dernier.

   

L'auberge de jeunesse où je logeais dans Chelsea était tout près de Blossom du jour. J'y ai déjeuné à deux reprises et si mon séjour s'était prolongé, je serais sûrement allée y casser la croûte pour le dîner ou le souper.

Croissant 

La première fois, j'ai pris un croissant. J'adore les croissants et les seules fois où j'ai pu en manger « des vrais » (pas de pâles imitations) se comptent sur les doigts d'une main, lorsque Viva Vegan en avait. Ce croissant-ci était parfait; il était même encore tiède. J'aurais toutefois aimé avoir du beurre végétal ou de la confiture pour le manger.

Ma potion est sur la troisième tablette, dans les petites bouteilles

J'ai également pris une potion d'aloès pour la route, dans l'espoir d'éradiquer mon rhume. Comme c'était méchant!

Kouign amman

Le lendemain matin, je me suis laissé tenter par un kouign amman, une viennoiserie dont je n'avais jamais entendu parler. Il s'agit apparemment d'une spécialité bretonne. On dirait un croissant rond avec du sucre caramélisé sur le dessus.

L'intérieur

C'est un délice. J'aurais bien aimé goûter au pain au chocolat et surtout au cronut, mais ce sera pour une autre fois. Après deux déjeuners consécutifs gras et peu santé, j'avais besoin de manger quelque chose de différent.

Des salades et autres plats plus santé
Boissons
Un sandwich que je dois tester la prochaine fois

J'ai adoré mes déjeuners chez Blossom. Ce n'est pas tous les jours que je mets la main sur des viennoiseries du genre. Le menu du dîner et du souper est très alléchant, mais je ne l'ai pas essayé. Note : il n'y a pas de toilettes sur place.

    

Blossom du jour (Chelsea)
259, 23e Rue (entre la 7e et la 8e Avenue)
Manhattan
212-229-2595

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi de 7 h 30 à 22 h
Samedi de 9 h à 22 h
Dimanche de 10 h à 21 h


Pour les deux autres succursales de Blossom du jour et les autres restaurants de la famille Blossom, je vous invite à consulter le site Web.

***

Après mon premier déjeuner chez Blossom du jour, j'ai pris le métro jusqu'à l'autre bout de l'île de Manhattan. Mon billet pour le Metropolitan Museum of Art (25 $) me donnait droit à une entrée gratuite aux Cloîtres, un musée qui fait partie du Met mais qui n'est pas la porte à côté.

  

À la sortie du métro, il faut d'abord travers le parc du Fort Tryon. Je ne connaissais pas ce parc qui longe le fleuve Hudson. Il est magnifiquement aménagé, et en plus c'était l'automne.

Les cloîtres au loin

J'ai beaucoup aimé ma visite des cloîtres. C'est un ramassis d'objets et d'architecture provenant de cloîtres européens. La bâtisse, qui est un amalgame de ces différents cloîtres, est superbe. On y trouve des portes, des vitraux, des tapisseries et des objets d'un peu partout en Europe et qui forment un seul et même édifice ici. Tout remonte à l'époque médiévale.

À l'intérieur des Cloîtres
Le jardin de plantes médicinales qu'utilisaient les religieux jadis

lundi 21 avril 2014

Mon souper de Pâques

Lors du souper pascal familial, j'ai pu manger un repas végétalien de l'entrée au dessert. Malheureusement, j'ai oublié de photographier plus de la moitié du repas!

Comme amuse-gueule, ma mère a fait des craquelins avec de l'humus aux poivrons rouges rôtis décorés de morceaux de poivrons et de câpres.

En entrée, j'ai préparé pour tout le monde une recette triple de la salade à l'avocat, à la mangue et aux noix d'acajou de Vegan Eats World. 


Olive et salade

J'ai complètement oublié de photographier mon plat principal, mais je peux heureusement piger dans mes archives. Ma mère a fait cuire des rattes (une première pour moi) et a servi des asperges vapeur avec une vinaigrette au citron. Il y avait aussi du pain baguette et de la margarine. J'ai cuisiné pour tout le monde les bines de grand-maman Palmer de Ripe from around Here et le riz sauvage frit aux pacanes de Vive le Vegan.

Les bines (photo prise dans mes archives)
Le riz (photo prise dans mes archives)

Salade d'amour

Une de mes tantes avait également préparé une salade d'amour. Elle était tellement bonne et rafraîchissante!

Pour dessert, ma mère a fait une salade de fruits et j'ai confectionné mon dessert préféré, la tarte à la crème et à la noix de coco de Veganomicon, avec ma pâte à tarte préférée.

Dessert

Qu'avez-vous mangé pour Pâques?

vendredi 18 avril 2014

Petit lapin

Comme je vous le disais plus tôt cette semaine, Montréal a maintenant deux pâtisseries végétaliennes : Sophie Sucrée et Petit Lapin!

  

Sophie Sucrée est plus près de chez moi et j'y vais assez souvent, sans doute trop d'ailleurs, car j'ai bien du mal à ne choisir qu'une pâtisserie lorsque j'y vais.

   

Quant à la pâtisserie Petit Lapin, elle a ouvert ses portes le mois dernier. En plus d'être végétalienne, la pâtisserie est biologique et ne confectionne que des douceurs dépourvues des principaux allergènes, ce qui est bien pratique dans le monde moderne. Qui plus est, elle est située à Westmount, à une dizaine de minutes de marche du métro Vendôme. Certes, ce n'est pas la porte à côté pour moi, mais je me réjouis pour tous les végés qui habitent ce secteur de l'île, où l'offre végétale n'est pas extraordinaire.

   
   

La boutique en soi est bien mignonne. Tout est blanc, propre comme un sou neuf, et la déco se décline en rose bonbon et en bleu poudre. Par contre, il n'y a aucune place assise.

  
  

Ces madeleines sont excellentes et je vais assurément en acheter lors d'une prochaine visite. Cela dit, j'ai préféré la madeleine à la citrouille que j'ai mangée chez Babycakes à New York. Toutes les autres madeleines que j'avais rencontrées jusque-là dans ma vie m'étaient interdites, ce qui ne m'a pas empêché d'en entendre parler longuement grâce à Proust! Toutefois, nulle réminiscence pour moi.

Beignet à la vanille

Les beignets sont délicieux, mais ils ne goûtent pas comme les vrais beignes.

Beignet au chocolat

Cela dit, ils me plaisent davantage que les beignets que j'ai déjà mangés au Café Verdure et chez Pourquoi Pas Espresso Bar.

Des macarons végétaliens!

Il y a quelques années à peine, je croyais que les macarons qu'on mange au dessert étaient uniquement des petites boules à la noix de coco. J'ai ensuite appris qu'il existait d'autres macarons et que certaines boutiques du Plateau ne vendaient que ça! Je me demandais bien pourquoi un dessert d'apparence si banale pouvait être populaire à ce point. J'imaginais une espèce de biscuit Whippet avec du crémage. Après avoir lu les commentaires dythirambiques de Nouveau Vegan à propos des macarons de Petit Lapin, il fallait que je les essaie. Je partage tout à fait l'opinion de Nouveau Vegan : ces macarons aériens avec un crémage qui goûte la crème sont tout simplement divins.

Macaron végane au chocolat

J'ai goûté au chocolat et à la framboise, et je regrette de ne pas en avoir acheté plus. Les deux sont exquis, et la framboise est vraiment dans mes cordes. Conseil d'amie : si vous passez chez Petit Lapin, achetez une boîte de 6 macarons! Et en plus, vous n'aurez pas de taxes à payer!

Je suis arrivée quelques minutes avant la fermeture

Il n'y avait malheureusement plus de choux à la crème. J'ai hâte d'y retourner pour y goûter. La barre est haute cependant, car ma mère et ma grand-mère faisaient d'excellents cream puffs. Mais pourquoi Petit Lapin ne propose-t-il pas de choux à la crème à la vanille?

 

Ces boules de gâteau enrobées dans le chocolat et piquées sur un bâton sont très bonnes et surtout très amusantes à manger. Par contre, prenez garde si vous ne voulez pas que la boule se casse après une bouchée ambitieuse et se retrouve sur le trottoir!

Mes lapins de Pâques

  

Petit Lapin
342A, avenue Victoria
514-507-4077


mardi 15 avril 2014

New York : Lula's Sweet Apothecary

J'ai profité de la jolie neige qui tombait sur Montréal ce soir pour faire mes adieux à l'hiver et visité la toute nouvelle pâtisserie végétalienne de l'île. Avec ses deux pâtisseries sans cruauté, Montréal a de quoi faire pâlir d'envie la plupart des métropoles de la planète! Mais en fait de crèmerie, nous sommes toujours en reste. Heureusement, j'ai pu satisfaire mes envies l'automne dernier chez FoMu à Boston et chez Lula's Sweet Apothecary à New York.

Tadam
.
Impossible d'aller à New York sans vous arrêter chez Lula's, faute de quoi vous serez grugés de remords. En 2010, j'avais pu aller à la fois chez Stogo et chez Lula's, mais Stogo a depuis fermé ses portes.

Tentations!



Fidèle à mes habitudes, j'ai réglé le difficile problème de la commande en prenant quelque chose de gros, de cher, qui me permettrait de goûter à plein de choses. Je venais certes de sortir de table, mais de la crème glacée, ça fond et passe inaperçu dans l'estomac, non?

Crème glacée
Garnitures
 

On choisit soi-même les composantes de son sundae chez Lula's. J'ai pris une boule de crème glacée à la fraise et une boule aux biscuits et à la crème (cookies & cream), des miettes de biscuits graham, de la sauce à la guimauve et une cerise. J'avais aussi droit à de la noix de coco fouettée, mais j'ai décidé de passé mon tour. Ai-je besoin de préciser que c'était délicieux?

 

En 2010, j'avais mangé le magnifique sundae que vous voyez ci-dessus. Même si j'avais cru m'envoler au paradis, j'avais oublié à cette époque de rédiger un billet sur mon expérience chez Lula's. J'aimerais bien être à nouveau assise devant cette merveille de la nature.

Lula's Sweet Apothecary
516 E, 6e Rue
Manhattan
646-481-5852
Heures d'ouverture
Jeudi au samedi de 15 h à 23 h
Dimanche de 15 h à 22 h

***

Dans le quartier East Village où se situe Lula's  

En préparant ce voyage, j'ai lu qu'en transport en commun, on pouvait prendre un tramway aérien menant à l'île Roosevelt à côté de Manhattan. Je ne connaissais ni le tramway ni cette île, mais j'ai tout de suite mis l'activité au programme, car j'avais bien envie de voir la vue qu'on me promettait. Et j'avais un laissez-passer illimité de transport en commun, donc c'était gratuit!

Avant le départ
Le téléphérique ou tramway aérien

Quand vous arrivez de l'autre côté, vous pouvez prendre un petit autobus rouge pour la modique somme de 25 cents. Il fait le tour de l'île et vous ramène au tramway. Il n'y a pas grand-chose à voir sur l'île, mais vous pouvez admirer à certains endroits la silhouette des gratte-ciel de Manhattan. Et comme j'y étais à l'heure du coucher de soleil, j'en ai profité.

  
    

J'ai fait au moins trois aller-retour en tout, car la vue était très belle et j'essayais de prendre de jolies photos de peine et de misère, malgré la noirceur qui s'installait et le tramway qui était de plus en plus bondé au fur et à mesure que l'heure de pointe approchait. Après, j'ai pris la direction de Times Square!

mardi 8 avril 2014

Brooklyn : Champs

De nos jours, pour bien profiter de l'offre culinaire végétarienne de New York, il faut sortir de Manhattan et explorer Brooklyn, où on trouve une panoplie de restaurants végétariens. Vous vous souviendrez peut-être de Boneshakers où j'étais allée en 2010... j'y serais retournée sans faute, mais l'établissement a fermé ses portes. J'ai par contre eu la chance de retourner à mon préféré d'entre tous : Foodswings. Hélas, cet établissement a été contraint de fermer boutique il y a quelques mois.

 Une matinée calme!

L'immensément populaire Champs me rappelle un peu Boneshakers et Foodswings pour ce qui est du menu et de l'atmosphère. C'était probablement le restaurant où il me tardait le plus de manger à New York. J'ai remédié à la chose dès le lendemain de mon arrivée, non pas tant parce que je ne pouvais patienter plus longtemps, mais parce qu'on était en semaine et que les fins de semaine, il faut faire la file très longtemps pour s'attabler à ce diner végétalien.

Petite déco  
Café avec crème fouettée (3,50 $)

J'ai commandé un café avec de la crème fouettée, une première pour moi. Je me suis juste assurée au préalable que la crème fouettée n'était pas à base de noix de coco. La photo ne paie pas de mine, mais la crème du dessus était vraiment débile. Quant au café en tant que tel, il était ordinaire. Mais je donne des points supplémentaires à Champs pour son sucre équitable.

Je n'avais pas très faim et je voulais éviter de commander quelque chose de trop gros, car mon estomac, qui en a pourtant vu d'autres, était tanné de se voir forcer d'ingurgiter de grosses assiettes depuis plusieurs jours. Pourtant, lorsque je me suis enquis de la taille du croque-madame, je n'ai pas réussi à résister à la tentation de le commander quand même. Je n'avais encore jamais vu de croque-madame végétaliens au restaurant. C'était un déjeuner de découvertes.

Croque-madame : côtelettes de tofu, végéjambon, fromage végétal fondu dans un sous-marin avec salade (9 $)

Le croque-madame était très bon et très chaud. Ils ont la main généreuse pour le fromage fondu, ce qui n'empêche pas le sandwich d'être un tantinet sec. J'ai ajouté de la sriracha et j'aurais volontiers mis de la mayo ou de la moutarde, mais cela s'éloignerait du croque-madame typique. La salade d'accompagnement était composée de laitues fraîches. Il y avait par contre trop de vinaigrette. Ce n'est qu'à la dernière minute que j'ai eu la bonne idée de mettre la salade dans mon sandwich.

J'ai été raisonnable, j'ai pris la moitié du sandwich pour emporter et je l'ai mangé au cours des journées qui ont suivi. C'était encore très bon!

Brownies au gâteau au fauxmage

Champs propose plein de desserts, encore plus que Peacefood Cafe. J'ai réussi à ne rien prendre, car mon programme bouffe était chargé, mais quand je regarde les photos, j'ai un léger pincement au cœur.

   
  
 

Je retournerai assurément chez Champs. Plusieurs plats m'intéressent, notamment le tofu à la bénédictine... et les nombreux desserts.

   

Champs
176, rue Ainslie
Brooklyn
718-599-2743
 
Heures d'ouverture
Tous les jours de 9 h à 23 h


***

Quelques photos du quartier très tendance de Williamsburg à Brooklyn, entre Champs et la station de métro située non loin du restaurant.