samedi 25 avril 2015

Gombo au tempeh

  

Juste un petit mot pour vous faire part de mes commentaires sur le gombo au tempeh (Tempeh Gumbo) de Cookin' Crunk. J'étais très enthousiaste parce que j'aime beaucoup ce livre de cuisine et que les okras me plaisent beaucoup. Or, j'ai trouvé que ce gombo était très bon, sans plus. Il était un peu fade.

  

Cela dit, plusieurs personnes aiment beaucoup ce gombo, alors peut-être vous
plaira-t-il à vous.

jeudi 23 avril 2015

Petit Végo

Cet hiver, j'ai passé quelques journées à travailler à la Grande Bibliothèque. Quand la faim s'emparait de moi, je me rendais chez Végo pour me remplir la panse et poursuivre mon travail, car on peut s'y installer comme dans un café.

La première de ces journées, je voulais essayer le Petit Végo, car ça faisait après tout plusieurs mois que je mourais d'envie de goûter au sandwich à l'effiloché bbq. J'ai visiblement du mal à aller dans cet établissement sans me diriger vers le buffet, question d'habitude.

À mon arrivée, j'ai constaté qu'on proposait un spécial d'une durée limitée : un trio végane à un tarif plus qu'avantageux (l'offre est terminée maintenant). Cet excellent argument de vente m'a fait oublier le buffet et j'ai enfin essayé les plats du Petit Végo.

  

J'ai profité du trio à trois reprises, et à tous les coups, j'ai choisi la même chose : effiloché, salade de pommes de terre et petit gâteau. C'était tout simplement trop bon.

  

Je crois que l'effiloché végé bbq est le seul sandwich végétalien qu'on fait chauffer au Petit Végo, et ça me donne l'impression d'acheter un repas cuisiné, alors qu'en choisissant un sandwich emballé dans le réfrigérateur, j'ai plutôt l'impression d'avoir affaire à un repas préparé.

L'effiloché est énorme, très savoureux et piquant. Même après 3 sandwichs en 10 jours, je n'étais pas tannée une miette.

Dire que des gens pensent qu'il faut tuer des cochons pour manger de l'effiloché à Montréal... C'est absurde. Absurde de tuer des cochons, et absurde de le faire pour ses papilles. Connaissez-vous Esther? Je n'aime pas l'imaginer dans un sandwich, morte. Vous pouvez manger votre effiloché au Petit Végo, au Dépanneur le Pick-Up (j'y suis retournée récemment, sans commander de patates) et même le faire maison. Alors, pourquoi opter quand même pour un animal tué?

  

J'avais déjà goûté à cette salade de pommes de terre dans le buffet et elle est merveilleuse. Cependant, les pommes de terre n'étaient pas tout à fait cuites la dernière fois.


Les petits gâteaux de Sophie Sucrée sont excellents. Je n'avais jamais faim pour le manger, mais comme je passais plusieurs heures au Petit Végo pour travailler, j'avais quelque chose à grignoter.

J'ai acheté le sandwich à la tartinade de tofu à mon copain pour un lunch. Ses commentaires : le sandwich est très bon, mais décevant pour quelque chose acheté au restaurant.

Quels sont vos incontournables du Petit Végo?

mercredi 22 avril 2015

Bol de smoothie au granola

  

Le bol de smoothie au granola (Smoothie Granol Bowl) de Salad Samurai est une délicieuse découverte pour moi. Apparemment, les bols de smoothie ne sont plus une nouveauté au déjeuner, mais je n'avais jamais vu la chose avant de feuilleter mon exemplaire de Salad Samurai (merci Jessica!) et de tomber sous le charme de la photo. Ça avait l'air si bon!

 Le smoothie/sorbet/crème glacée

On commence par faire la base du bol, le smoothie : 1 banane, 1 tasse de fruits surgelés et du lait d'amandes ou de l'eau de coco.

Dans le mien, il y avait de l'eau de coco, une banane et des bleuets biologiques. Mon robot culinaire ne voulait pas coopérer, alors j'ai mis le double de l'eau de coco demandée. Ça donne une énorme quantité de smoothie, alors prévoyez un très grand bol.

  

Un autre matin, car oui, il y en a eu plusieurs, j'ai remplacé les bleuets par des morceaux de mangues, mais la couleur est beaucoup moins réjouissante, tout comme le goût qui est moins prononcé. Prenez donc des baies!

Quels que soient les fruits utilisés, j'ai toujours mis le double de liquide recommandé, alors si votre robot est du même calibre que le mien ou si vous voulez miser sur la quantité, faites comme moi, vous n'y perdrez pas au change.

  

On verse ensuite le délice glacé dans un bol et on le décore.

  

Il faut des fruits frais, ici des kiwis, des pépites de cacao, des baies de Goji et, dans le pot à gauche, les granolas nourrissants et glorieux dont je vous ai parlé il y a quelques jours.

  Ici, j'ai troqué le kiwi pour une poire

On ajoute enfin une demi-tasse de granola. Le granola est si bon mélangé à tous ces fruits et couleurs que vous n'en aurez sans doute pas assez et vous en ajouterez. Au final, vous aurez un bedon beaucoup trop plein, aussi je vous conseille de partager la recette avec quelqu'un, toujours en doublant le liquide et les granolas.

  

Ci-dessus, la pomme est mon fruit frais et j'ai utilisé un mélange de baies surgelées pour le smoothie. Pour les liquides, j'ai mis moitié eau de coco-moitié lait, et je n'ai pas vu de différence au niveau du goût.

  

C'est une recette que je conserverai très précieusement. J'attends impatiemment les journées chaudes pour manger glacé le matin et l'apprécier encore davantage.

mardi 21 avril 2015

La Pause sylvestre : cabane à sucre végé

 

Il n'y a pas à dire, je suis choyée cette année. Après une disette de cabanes à sucre d'une vingtaine d'années, j'ai pu me sucrer le bec dans le bois à deux reprises en 2015.

Je suis allée à la cabane à sucre du domaine Handfield en mars, et ce mois-ci, je suis allée à Dudswell dans les Cantons de l'Est pour manger à la Pause sylvestre, la seule cabane à sucre végétarienne au Québec... et fort probablement au monde!

Le couple de propriétaires offre un menu des sucres végétarien et, sur demande, le menu est modifié pour accommoder les végétaliens. Il est important de noter que le menu ne peut pas être végétarien pour la moitié des convives et végétalien pour les autres; ce serait trop de gestion. Si vous voulez manger végétalien, vous devez donc vous assurer de réserver toutes les places d'un repas.

L'Association végétarienne de Montréal organise plusieurs sorties annuelles à cette cabane à sucre depuis quelques années et à ces occasions, le menu est végétalien. J'en ai profité.

La jolie vaisselle

Il n'y a qu'une grande table et une table plus petite dans un coin. Le repas est très convivial et les plats circulent d'une main à l'autre; chacun se sert. Les propriétaires font jouer de la musique pendant le repas. Le volume est juste parfait et la sélection, de la musique tranquille, fort agréable. Ce n'était pas de la musique traditionnelle.

Ma première assiette

J'ai mangé (dans le sens des aiguilles d'une montre) des betteraves marinées, des pommes de terre bouillies, du pain, des cornichons marinés, des bines à base de haricots noirs, de la salade de chou, de la tourtière au millet, de la tarte aux haricots adzuki et de la choucroute.

Tout était bon. J'ai tout particulièrement aimé la salade de chou, les haricots noirs et les pommes de terre. J'aurais aimé avoir du ketchup pour la tourtière (un caprice!), et je crois qu'il devrait y avoir du beurre ou de la margarine végane, au pire de l'huile, pour badigeonner le pain. À défaut, nous l'avons abondamment nappé de sirop.

 

Ceci n'est pas ma deuxième assiette! J'ai simplement commencé à manger avant que le service soit terminé, question de ne pas terminer trop longtemps après tout le monde. Je mange très lentement. Et beaucoup. Tout en haut, la quiche au tofu et à l'oignon (délicieuse) et l'omelette (très bonne) étaient absentes de la première photo.

Après avoir terminé mon assiette, j'ai repris un peu de presque tout. Je suis toutefois restée « raisonnable », car ce n'était pas fini.

Le plafond de la cabane. Vous mouriez d'envie de voir ça, n'est-ce pas?
  

Le deuxième service...

 

Les grosses crêpes fines étaient spectaculaires. J'en ai pris au moins une et demie.

 

Comme si ce n'était pas assez, il y avait aussi des carrés au sirop d'érable et aux graines de tournesol. Ils étaient spectaculaires. Dommage qu'il n'y en avait pas à volonté.

J'ai aussi bu du café avec du lait de soya.

Le paysage enchanteur m'a séduite

video

La cabane est rustique et minuscule. Il faut marcher quelques minutes dans un sentier enneigé pour arriver au site. Il n'y a pas d'eau courante et les dames doivent utiliser une bécosse à une centaine de mètres de la cabane. Le lieu d'aisances est toutefois très propre, embaume le bran de scie (littéralement) et offre une vision panoramique (littéralement).

Des chaudières pour recueillir l'eau d'érable  
Aucun autre signe de civilisation à la ronde. Paisible.
 

Avant de partir, nous avons eu droit à de la tire. J'ai l'impression que le sirop avait trop bouilli. Le résultat était à mi-chemin entre la tire et le beurre d'érable. J'en ai pris à maintes reprises. C'était la meilleure tire de ma vie.

dimanche 19 avril 2015

Lanières végé-boeuf Gardein

Deux billets sur les produits Gardein ce mois-ci!

  

J'ai essayé pour la première fois les lanières de végé-boeuf, un produit qui ne m'attirait pas particulièrement de prime abord.

  

J'ai fait revenir des lanières avec du maïs surgelé et des morceaux de poivron et j'ai servi le tout sur du riz. C'était délicieux, je me suis vraiment régalée. Regardez-moi ça...

 
  

vendredi 17 avril 2015

Poires pochées au thé chaï nappées de yogourt au gingembre

   

Je vous présente aujourd'hui un dessert fruité léger et fort délicieux : les poires pochées au thé chaï nappées de yogourt au gingembre (Chai Tea Poached Pears with Ginger Yogurt) de Vegan Eats World.


J'aime les recettes comme celle-ci qui ne demandent pas une tonne d'ingrédients. J'ai fait la variante avec du thé chaï rooibos parce que c'est ce que j'avais sous la main.

Les poires qui cuisent avec du thé, du sucre et de la cannelle

C'était la deuxième fois seulement que je cuisinais avec du gingembre confit, la première étant pour des biscuits de Veganomicon. Sinon, j'en mange comme ça, c'est bon et puissant. Pour ce dessert aux poires, j'ai haché le gingembre confit très grossièrement et le robot de ma mère (j'étais chez elle) a eu du mal à le défaire pour le mélanger au yogourt. Il faut persévérer plusieurs minutes, mais la machine finit par faire son travail et on ne retrouve plus de morceaux de gingembre dans le yogourt.

  

Verdict. C'est vraiment bon, je n'ai rien à redire, sinon que j'aurais aimé mettre la main sur un meilleur yogourt à la vanille. Ce dessert n'est peut-être pas cochon, mais il est délicieux et a l'avantage d'être léger, ce qui est tout indiqué après un repas copieux. Il me rappelle les poires pochées dans une sauce au chocolat de Veganomicon.

mercredi 15 avril 2015

Café Chat l'Heureux

Avez-vous déjà visité le Café Chat l'Heureux, l'un des deux cafés montréalais où l'on va pour caresser des minets? Si vous n'y êtes pas encore allés, vous avez certainement entendu parler de la campagne de financement du propriétaire, Clément Marty, qu'on a vu sur Internet et à la télévision.

Plusieurs mois après l'ouverture, j'y suis finalement allée! Je sais bien que j'ai déjà plusieurs magnifiques créatures à quatre pattes qui cohabitent avec moi et que j'ai de la chance, toujours est-il que je trépignais d'impatience de mettre les pieds dans un établissement commercial où déambulent des chats que je ne connais pas.

Les chats sont rois au Café Chat l'Heureux. Si vous achetez des porte-clés ou porte-monnaie dans les paniers de rotin sur le comptoir, je vous garantis que les chats les auront imprégnés de ronrons et de chaleur 

   
  

J'ai été franchement impressionnée par la décoration et l'atmosphère chaleureuse du Café Chat l'Heureux. On s'y sent tout de suite chez soi, on pourrait y passer des heures, en pieds de bas, à siroter un café tout en suivant des yeux tous les chats. Les cadres sont magnifiques, il y a des tables, mais aussi plusieurs divans. On voudrait habiter là — avec les chats, évidemment.

  

J'y suis allée un vendredi soir et l'endroit était très achalandé. Les chats ne manquaient donc vraiment pas d'attention et avaient généralement peu envie de jouer avec les humains. Mais l'endroit étant bien fait, s'ils veulent un brin de tranquillité, ils peuvent grimper dans un arbre à chats ou dans les structures en hauteur à leur intention.

Ce chat sur le dos semble apprécier sa solitude

Qui plus est, le règlement du café interdit de prendre un chat par terre ou de le déranger pendant qu'il dort ou mange.

Oserai-je avaler ces traces de pas?
La magnifique Luciole

Il y avait beaucoup de neige quand j'y suis allée et il fallait enlever ses bottes dans l'entrée. Même si le plancher est très propre, ça peut être une bonne idée d'apporter des souliers afin de ne pas marcher partout en pieds de bas, y compris dans les toilettes.

Milady
   

J'ai commandé ce sandwich du jour. La salade était excellente, bien fraîche. Quant au sandwich, j'ai beaucoup aimé la grande quantité d'huile d'olive badigeonnée sur le pain. C'est salissant, mais bon au goût. La garniture m'a toutefois paru un peu fade, ce qui ne m'a pas empêchée de manger mon assiette avec appétit.

Sur les tables du café, on peut se renseigner sur la personnalité des résidents et s'amuser à repérer chaque chat dans la salle  

Pour dessert, j'ai pris la seule option végane, soit le dessert coco, lime et ananas.

Lime, coco et ananas

Cet énorme dessert est très riche et satisfait rapidement les dents sucrées. Excellent.

Gustave

J'ai adoré mon expérience et j'ai très hâte de retourner au Café Chat l'Heureux.

Café Chat l'Heureux
172, rue Duluth Est
438-333-1505
Montréal

Site Web : http://www.cafechatlheureux.com/
Page Facebook

Heures d'ouverture
Du mardi au jeudi de 11 h à 20 h
Vendredi et samedi de 10 h à 22 h
Dimanche de 10 h à 20 h
Fermé le lundi