mercredi 25 mai 2011

Shanti Lodge (Bangkok)


À Bangkok, j'ai logé au Shanti Lodge. Mon guide de voyage décrivait cet établissement comme une oasis de tranquillité et de verdure dans la frénésie de la capitale. On y indiquait aussi que le restaurant du rez-de-chaussée était végétarien. Comme les prix convenaient à mon budget, je n'ai pas hésité longtemps, vous vous en doutez.


J'ai beaucoup aimé le Shanti Lodge. On enlève nos sandales avant d'entrer au restaurant et à l'hôtel (c'est le cas un peu partout au pays, d'ailleurs, mais moins fréquent dans les hôtels), les chambres et les pièces communes sont décorées de façon artistique et ça ne manque pas de vie. On peut même avoir des messages thaïs à l'étage pour une bouchée de pain. Par contre, si vous avez une chambre qui donne sur la rue, vous serez tranquille de 21 h à 4 h environ, heure à laquelle les nombreux scooters commencent à circuler dans les rues. Les gens se lèvent tôt!

Lavabo coloré

Le restaurant n'est à vrai dire pas tout à fait végétarien, mais un végétalien ou un végétarien peut choisir parmi une bonne trentaine de plats sans problème et le glutamate monosodique n'est jamais ajouté aux plats.


Comme un peu partout, le restaurant au rez-de-chaussée est à aire ouverte. Il y a de la verdure partout.


Un dîner


Mon premier dîner en sol thaïlandais. Sandwich "super salade" au tofu assaisonné. C'était très bon, mais il y avait de la mayonnaise que j'ai enlevée de peine et de misère avec un couteau. Les serveurs et serveuses sont loin de tous bien comprendre l'anglais là-bas! Disons que cette première expérience m'a fait craindre pour la suite. D'autant plus que dans le menu, on dit aux végétaliens qu'il suffit d'avertir le personnel pour avoir quelque chose de vegan.
 

Soupe tom yum. Cette soupe fut une découverte pour moi. Je suis littéralement tombée amoureuse d'elle, même si elle est très épicée. Je ne comprends toujours pas pourquoi les gens mangent des trucs si épicés quand il fait chaud (je sais pourquoi, mais ça m'apparaît illogique)! Parfois, c'était si piquant que j'avais mal jusqu'aux oreilles! Comme quoi il faut parfois souffrir pour bien manger!

La soupe tom yum contient notamment des feuilles de lime kéfir, des tiges de citronnelle et des piments forts. Comme c'était ma première expérience, je ne savais pas trop ce qui se mangeait et ce qui ne se mangeait pas. J'ai donc tenté sans succès de mâcher des tiges de citronnelle et j'ai aussi croqué un piment fort, ce qui n'a évidemment pas aidé ma cause!

Déjeuners 


Grande assiette de fruits : pomme verte, papaye, pitaya, ananas, banane et melon d'eau. C'était la première fois que je goûtais à du pitaya (dragon fruit). Ça me fait penser au melon d'eau, mais en moins sucré.


Rares sont les restaurants qui n'offrent pas de smoothies ou de jus de fruits frais. Ce matin-là, j'ai opté pour un smoothie sans produit laitier avec bananes, chocolat et café. J'avais l'impression de boire du dessert. Ce n'est que par après que je me suis rendu compte que le chocolat n'était probablement pas du chocolat noir, mais du chocolat au lait.


Soupe khauw tom. Ce déjeuner typique des Thaïlandais m'a bien des fois sauvé la peau au restaurant, même si je n'ai pas toujours obtenu une soupe végétalienne. À bien des endroits, je devais me contenter de rôties de pain blanc et de fruits. Pour la khauw tom, il suffit de demander une version végétarienne, et de préciser qu'on ne veut pas de sauce de poisson. Dans ma soupe, il y avait des champignons, du tofu, du riz et un bouillon pas épicé. Ça peut sembler étrange de manger quelque chose du genre le matin, mais j'aimais bien ça.

Autre soupe khauw tom

Souper


Samosas dans du papier de riz. Génial. Ça me donne le goût d'en faire à la maison.


Du riz brun!


Plat traditionnel à l'aubergine. Il s'agit d'une salade composée d'arachides, d'aubergines, d'oignons verts et de piments. C'est très bon, et très piquant, mais je n'en ai pas raffolé.

Shanti Lodge
Site Web : http://www.shantilodge.com/

5 commentaires:

  1. Super intéressant ces moments de voyages que tu nous partages. J't'envie...la Thaïlande...Wow!!! Vraiment fascinant.
    Merci beaucoup de partager.

    Jessica :)

    RépondreSupprimer
  2. Les samosas dans des feuilles de riz ont l'apparence des "autres". Comment étaient-ils cuits??? Je vais sans doute changer ma méthode suite à tes infos.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Spécialiste,

    Je ne sais pas trop quelle était la cuisson, mais ils étaient croquants, mais gélatineux. Peut-être étaient-ils cuits à la grande friture?

    RépondreSupprimer
  4. Les miens étaient comme ça; croquants, mais ensuite gélatineux. Ça me va... mais ceux de ta photo ont l'air tellement mieux que ce que j'ai réussi à faire avec les feuilles de riz!

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser des commentaires!