vendredi 24 juillet 2015

Croquettes épicées aux haricots noirs, au quinoa et à la patate douce

 

Je voulais essayer une nouvelle recette de boulettes et en feuilletant Let Them Eat Vegan de Dreena Burton, je suis tombée sur ses croquettes épicées aux haricots noirs, au quinoa et à la patate douce (Black Bean, Quinoa and Sweet Potato Spicy Croquettes). Je n'avais encore jamais essayé de boulettes de la section « When Burgets Get Better » de ce livre. Compte tenu de l'excellent résultat obtenu cette fois-ci, ce ne sera sûrement pas mon dernier essai, d'autant plus que j'ai toujours apprécié les boulettes, burgers et compagnie que propose cette auteure dans ses livres de cuisine.

Ces croquettes sont fragiles;le poêlon antiadhésif est essentiel

Ces croquettes m'ont donné l'occasion de manger des aliments qui se retrouvent trop peu souvent dans mon assiette : du quinoa, des patates douces et des haricots noirs.

 Pommes de terre rôties au four avec du romarin de mon balcon, tomate ancestrale Lufa et basilic de mon balcon, croquettes et crème aux graines de citrouille. Oui, j'avais à la fois des pommes de terre et des patates douces dans mon repas.

La patate douce doit être intégrée cuite aux croquettes. Je fais habituellement cuire ce tubercule dans l'eau, mais Dreena recommande ici de faire cuire la patate entière dans le four. J'ai fait cuire un peu plus de patates que nécessaire parce que j'avais mal calculé les quantités au marché. Toujours est-il que c'était la première fois que je faisais cuire des patates douces au four. J'ai mangé la patate supplémentaire telle quelle, avec une cuiller, et mes papilles m'ont étonnée par la fête qu'elles m'ont faite. On dirait bien que j'adore la patate douce cuite au four!

Sauté de pois du jardin, tomates jaunes Pépite d'or, aneth et hémérocalle du jardin, reste de pommes de terre, croquettes et crème

Dreena insiste tant pour qu'on accompagne ces croquettes de sa crème aux graines de citrouille et au chipotle que je n'ai eu d'autre choix que d'obtempérer. C'est en effet un duo du tonnerre, mais je crois que ce serait presque aussi bon avec n'importe quelle crème sure maison.

Croquettes et crème, salade (tomates, laitue, concombres, avocat)
En burger avec laitue, tomate, moutarde et crème de graines de citrouille

Note. 8,8 sur 10

Vous trouverez la recette (en anglais) sur le site de Dreena Burton. 

6 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore essayé cette recette mais avec tes commentaires, ça ne saurait tarder! À date, je n'ai jamais été déçue avec les recettes de cette auteur! À essayer!

    Ah oui, et J'ADORE les patates douces au four! Avec un peu d'huile d'olive, du romarin et du sel d'ail.... miam! J'en ajoute souvent à mes salades aussi. Ça donne un bon p'tit goût!

    Au menu pour moi ce w-end: végépâté de Vert & Fruité et pâté chinois au quinoa de Nutrisimple (avec le haché de Gardein). J'ai hâte de me mettre aux fourneaux! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Muscade!

      Je note l'idée pour assaisonner la patate douce, j'ai justement du romarin frais sur mon balcon.

      Un pâté chinois au quinoa? Où mets-tu le quinoa? À quel étage? Merci de partager ton menu avec nous, j'adore ça =)

      Supprimer
  2. Patates douces au four: la meilleure affaire :)
    Ces boulettes semblent délicieuses !

    RépondreSupprimer
  3. Si tu es hyper pressée, le micro-onde fait l'affaire aussi pour cuire les patates douces.
    Ces boulettes sont très belles. Moi, ce sont les haricots noirs qui font trop peu leur apparition dans mon assiette. Pour le quinoa et les patates douces, elles se retrouvent très régulièrement dans mon alimentation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Mlle B
      Je n'ai pas de micro-ondes...

      Je ne mange pas si souvent de haricots noirs non plus, ou de légumineuses tout court (non transformées). J'ai quand même mangé des pois chiches dans une ratatouille hier!

      Supprimer
  4. Je note!
    La patate douce est un must lorsque cuite au four :-D

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser des commentaires!