mercredi 14 janvier 2015

Char siu bao au seitan

Vegan Eats World m'a prouvé une fois de plus qu'il méritait la place qu'il s'est taillée dans mon coeur en me proposant un mets chinois époustouflant : des char siu bao au seitan (Steamed BBQ Seitan Buns/Char Siu Seitan Bao). Ce sont de petits pains cuits à la vapeur et farcis de seitan en sauce. Je voulais en faire depuis que Nouveau Vegan en avait parlé sur son blogue, mais après y avoir goûté (merci Simon!), il était impératif que je m'attelle à la tâche.


C'est que ce mets ne se fait pas en criant ciseaux et requiert plusieurs ingrédients. Il faut d'abord préparer du cinq-épices pour en assaisonner du seitan qu'on fait maison. Puis, on doit faire rôtir le seitan au four dans une marinade, puis le mélanger dans une sauce. Pour la pâte (Fluffy Bao Dough), ce n'est pas si compliqué, mais il faut laisser le temps à la levure de faire son oeuvre.


Quand tout est prêt, on roule la pâte, on dépose la garniture de seitan et on referme les pains en suivant attentivement les directives fournies dans Vegan Eats World. J'ai fait cuire les pains avec les moyens du bord, c'est-à-dire que j'ai fait bouillir de l'eau dans un chaudron sur lequel j'ai déposé une passoire à riz avant de mettre des morceaux de papier sulfurisé et des petits pains. J'ai ensuite couvert le chaudron. Une heure plus tard, tous mes baos étaient prêts.

Modifications. Je n'avais pas tout à fait assez de mirin, alors j'ai complété avec de l'eau. J'ai remplacé la fécule de maïs par de la fécule de pommes de terre.


Les parfums du seitan au cinq-épices de la farce sont très différents de ceux auxquels je suis habituée et c'est ce goût qui prédominait, pour mon plus grand bonheur. J'étais surprise qu'on puisse donner un tel goût à du seitan maison. Sinon, la pâte est vraiment bonne, et j'étais très fière de cette réalisation. Je n'avais jamais pensé pouvoir reproduire ce genre de petits pains chez moi!

J'ai mangé les petits pains avec du thé bien chaud, comme le suggère Terry Hope Romero. J'ai failli pleurer quand j'ai mangé le dernier bao.

Quant à mon copain, il aurait bien aimé ces pains, mais il trouvait que le seitan et la sauce goûtaient trop le clou de girofle. Je n'ai pas insisté davantage; j'étais heureuse d'être « obligée » de manger tous les baos.

13 commentaires:

  1. C'est un plat de mon passé qui me manque. Cette pâte tendre de bao, il faut absolument que j'en fasse un jour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne le regretteras pas, Château imaginaire, c'est fabuleux.

      Supprimer
  2. Wow, c'est impressionnant. J'ai reçu une étuveuse en cadeau, pour Noël. Je crois qu'après les légumes et les saucisses, je ferai cuire des baos à la vapeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maya, je sens que ça va sentir bon dans ta chaumière. Sais-tu quelles saucisses tu feras?

      Supprimer
    2. J'aimerais bien faire les saucisses italiennes de Going Vegan, dont tu as parlé il n'y a pas longtemps. Par contre, le copain n'aime pas les graines de fenouil, alors j'hésite.

      Supprimer
    3. Maya, tu peux toujours réduire un peu la quantité de fenouil, et je crois que si tu réduis les graines en poudre, ce sera moins choquant pour ton copain.

      Supprimer
  3. Appétissant! Ça ressemble à un parfait remonte-moral!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui! Je te conseille de mettre une de tes filles sur le cas, car il faudra beaucoup de patience pour en faire pour tout le monde chez toi. =)

      Supprimer
  4. Pauv' toi ! Obligée de finir ce plat par toi-même!! Ça a l'air excellent!!! :D

    RépondreSupprimer
  5. C'est tellement un de mes coups de coeur de l'année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci encore Simon de m'avoir poussée à faire ce plat et de m'avoir orientée pour trouver certains ingrédients.

      Supprimer

Merci de me laisser des commentaires!