samedi 27 août 2016

Cuba : Chevaux

Je n'ai jamais vu autant de chevaux qu'à Cuba.

Baracoa
Voiturette tirée par un cheval stationnée entre ma casa particular et une école primaire
Dans le Parque Natural Majayara à côté de Baracoa

Dans la province de Cienfuegos



Viñales




Si vous ouvrez bien les yeux, vous verrez un oiseau blanc juste à côté du museau blanc du cheval. Il se tient là pour se nourrir des insectes qui viennent importuner son compagnon.

  
Cheval et bambou

À Cuba, on utilise couramment les chevaux pour le transport en commun, même dans certaines grandes villes du pays. Les chauffeurs font preuve d'une patience admirable et ne s'impatientent pas lorsqu'ils doivent ralentir derrière des chevaux sur des routes de campagne comme sur des voies rapides.


Ces messieurs étaient pressés
  

Ma casa de Viñales était située à une dizaine de minutes à pied du village. Pour nous y rendre, nous devions marcher sur un sentier emprunté par des tonnes de chevaux tous les jours. Il y a bien sûr des villageois qui l'empruntent, mais l'équitation est une des attractions phares de Viñales. Chaque matin, on voyait donc défiler à cheval les très nombreux touristes de Viñales — dont la très grande majorité venait de France. La photo ci-dessus représente la vue que nous avions du toit de la casa. On voit plus près des montages la rue principale, bétonnée. Le « village » de 27 000 habitants se trouve du côté gauche.

Santiago de Cuba

video


La circulation sur une des grandes artères de Santiago de Cuba. Nous étions à bord d'un bicitaxi. Je n'aurais pas aimé être une jument ou, en l'occurrence, une poulain.

1 commentaire:

  1. Beaucoup de chevaux, on se croirait au 19e siècle sauf sur le vidéo, hallucinant, un Cuba dont j'ignorais tout, gracias!

    Bobo45

    RépondreEffacer

Merci de me laisser des commentaires!