samedi 12 novembre 2016

Viñales : Manger végane au restaurant



J'ai dormi cinq nuits à Viñales. Le village en tant que tel ne présente guère d'intérêt. C'est bondé de touristes et on s'y rend surtout pour manger au restaurant, réserver des excursions ou accéder à Internet sur la place à côté de l'église. Par contre, dès qu'on s'éloigne un peu, on a droit aux paysages champêtres qui amènent tous ces touristes.

Dans le village

  

Je devrais sans doute remercier la popularité de l'endroit, car j'ai plutôt bien mangé à Viñales. C'était bon, et à La Berenjena, j'ai même mangé varié.

Il y a au moins quatre restaurants végétariens à Cuba, mais je n'ai croisé aucun d'eux. La Berenjena (berenjena signifie aubergine) est assurément l'endroit où j'ai trouvé le plus de choix végétariens. À côté de la raison sociale, on indique d'ailleurs « comida vegetariana y más » (nourriture végétarienne et plus).

Évidemment, ma mère a d'abord commandé des animaux morts. Je ne sais pas si c'est une bonne chose ou non, mais elle a vraiment détesté l'animal qu'on lui a servi. Grand bien lui fasse, elle a décidé de ne pas commander d'oiseau ou de cochon les fois suivantes.



On nous accueille avec des morceaux de pain et une délicieuse salade de chou. À chacune de mes visites, j'ai commandé un candela, un cocktail à base d'orange, de gingembre et de rhum. Il est fabuleux.

 Le Boliche

Le premier soir, j'ai commandé le plat ci-contre. J'aurai fort à faire pour qu'un autre de mes voyages se mérite tant le nom de « voyage du spagat ». Les pâtes étaient correctes, la salade ressemblait aux autres salades servies partout à Cuba (y compris les haricots verts en conserve), mais le pâté à l'igname et au manioc était original et délicieux.

La Super Berenjena

J'ai aussi essayé la Super Berenjena, que j'ai adorée. Il y avait bien sûr la même salade, mais aussi des viandas frites (vianda signifie légume-racine), et une empilade d'aubergines, de citrouille... et de seitan!

  

Nous avons aussi essayé les crudités. Eh bien, voilà. Des bâtonnets de légumes, dont de la citrouille.

 La Jinete

Voici la Jinete, que j'ai trouvé ennuyeuse. Il y avait la salade, du riz aux légumes et une purée de légumineuses. Ça manquait de goût.

 À Cayo Jutías

Enfin, il y avait un sandwich au seitan! J'en ai pris deux fois pour emporter, ce qui était fort pratique pendant les excursions. C'est le plus près que je suis allée du sandwich cubain. Mais ce n'était que du pain grillé et du seitan, c'était très sec. Cela dit, comme c'est chouette de proposer cela aux clients!

 Cayo Jutías

Délicieux jus de goyabe (guayaba) au jardin botanique des sœurs Caridad
Des offrandes au pied d'un immense ceiba
 Champ de manioc
Le menu dans une finca visitée avec un guide

Nous sommes allées plusieurs fois chez El Olivo, un restaurant souvent plein (comme La Berenjena, d'ailleurs), qui figure dans le Lonely Planet. J'ai pu essayer toutes les options végétaliennes.

   

Première option. Gazpacho andaluz. C'était fantastique, bien assaisonné, rafraîchissant.

   

Deuxième option. Des frites. Si j'étais très excitée de manger de frites, elles étaient plutôt mauvaises.

Dites. Avez-vous déjà deviné la troisième et dernière option?

   

Du spaghetti! Il était bien bon, et il y avait même une feuille de basilic!


Le signe bleu sur fond blanc juste en haut de « Casa Mileisys y Amelia » permet d'identifier les gens qui louent des chambres dans l'ensemble de Cuba.

   
   

Le dernier soir, nous avons mangé à El Barrio, et tout était plus que bon. On ne se trompe jamais avec des chips de légumes-racines, et le mélange de riz et haricots était parfaitement assaisonné. La salade était plus originale et on pouvait y verser de l'huile d'olive d'assez bonne qualité, du vinaigre balsamique et un mélange d'épices.


Aucun doute : il pleut là-bas. Vue de notre casa particular.

4 commentaires:

  1. Tes photos sont tellement magnifiques Babette. Incroyable !!! Digne des plus grands magazines.
    Entre autre, celle de Cayo Jutias...honnnnn...!!! C'est à tomber...!
    Hi hi !!! Tu m'as fait rire avec ton "voyage du spaghat"...hé hé !!
    Hummm...la super Berenjena semble bien bonne. Et bien colorée.
    Ahhh...de la citrouille en crudité. J'n'y ai jamais pensé la servir ainsi.
    Cool le champs de manioc. J'n'avais jamais vu.
    Ha ha...des frites mauvaises...faut l'faire, hein ?! Hi hi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jessica!
      Il faut dire que je suis assez difficile avec les frites... mais elles n'étaient pas terribles.

      Supprimer
  2. Pauvre Babette, voyager avec une mère aussi vilaine dans ses choix nutritionnels, je vais prier pour vous, pour votre infinie ouverture.

    Bobo45

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser des commentaires!