mardi 29 mars 2016

Ragoût de pommes de terre au garam masala

Il m'arrive d'improviser des soupes... qui se transforment en ragoût. Le phénomène se produit rarement avec les recettes tirées de livres. Or, la soupe de pommes de terre au garam masala (Masala Potato Soup) de Vegan Eats World ne m'a jamais fait penser à une soupe, mais plutôt à un ragoût ou à un dahl. Terry Hope Romero a sans doute prévu le coup sans toutefois changer le titre de la recette, car elle recommande de déguster sa création avec des pains indiens.



J'ai servi le ragoût avec du pain naan maison et la délicieuse salade de kale à l'avocat et vinaigre umbeboshi de Destination Santé.

  Gros plan sur la vapeur

Choix et modifications. Je n'ai mis qu'un petit piment congelé, épépiné et haché, alors que la recette demandait 3 piments thaïs émincés. Le ragoût était vraiment très épicé, alors je suis contente de ne pas en avoir mis plus. On peut réaliser ce ragoût avec des pois pigeon, des pois jaunes cassés ou des haricots mungo. J'ai opté pour les pois jaunes cassés parce que j'en avais déjà.

Verdict. Ce ragoût de pommes de terre au garam masala m'a beaucoup plu, mais j'aurais préféré qu'il soit moins épicé. Ça faisait changement des recettes indiennes que j'ai l'habitude de cuisiner.

Latke, ragoût et pain naan

Je n'avais plus de verdures pour accompagner mon repas. Mais j'avais une énorme betterave, que j'ai décidé de râper pour m'en faire une salade. Cependant, la betterave a pris des proportions gargantuesques une fois râpée et je voyais mal comment j'allais pouvoir manger toute cette salade avant de quitter mon appartement pour plusieurs jours. J'ai converti la salade en latkes en ajoutant de la farine, de la fécule et des graines de fenouil — je me suis inspirée des latkes de Veganomicon. J'avais surtout un sac de pesto complètement raté que j'avais sorti du congélateur en prévision du souper de ce soir-là. Et pour m'éviter des moments pénibles au souper, j'ai incorporé tout le pesto à mon mélange de betteraves. Je ne l'ai pas regretté, car c'était excellent. J'ai trempé mes latkes dans un mélange de Vegenaise, de raifort, de sauce forte et de lait de soya.

8 commentaires:

  1. Des patates comme ça.... à tous les jours!
    Bonne, très bonne idée les latkes avec le surplus de betteraves!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je dirais plutôt : des patates à tous les jours =)

      J'étais plus qu'heureuse de voir que cette semi-improvisation avec la betterave était réussie. Tranquillement pas vite, je m'améliore dans les plats cuisinés sans recette.

      Effacer
  2. Comment dire ? la reine de la transformation :) et je confirme ca a l'air excellent !!
    le ragout aussi d'ailleurs c'est tres comfort food je trouve !

    RépondreEffacer
  3. J'adore le garam masala! C'est vrai que ce plat a plus l'air d'un ragoût que d'une soupe, mais ce n'est pas l'allure qui compte. Tant qu'on peut se régaler! Je vais aller voir ta recette de pain naan maison :)

    RépondreEffacer
  4. Merci de m'y avoir fait goûter, c'était excellent
    j'ai trouvé que le goût était authentiquement indien (en tous cas, selon mon ''énorme'' expertise lol)
    Et effectivement, c'est très épicé :O

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Fiou! Je me demandais si tu avais aimé ou non. J'espère que le piquant ne t'a pas trop fait souffrir!

      Effacer
  5. Tous les caris, ragoûts et soupes de type indien me plaisent beaucoup. J'adore les épices qui entrent dans leur composition!

    Et que dire du pain naan? Le septième ciel!!!

    RépondreEffacer

Merci de me laisser des commentaires!