dimanche 31 mai 2015

Soupe fromagée aux pois chiches et aux haricots blancs

Voici la soupe fromagée aux pois chiches et aux haricots blancs (Kid's Cheesy Chickpea and White Bean Soup) de Let Them Eat Vegan.

Soupe et burger

Modifications. Je n'ai mis qu'une gousse d'ail, faute de stock.

Verdict. C'est une très bonne soupe que j'ai mangée avec appétit. D'après son titre, elle est censée convenir aux enfants. Les enfants difficiles apprécient sans doute cette soupe parce qu'elle est en purée et ne contient pas d'infâmes légumineuses entières, mais comme j'aime croquer dans les pois chiches et les haricots blancs, je crois que la soupe m'aurait davantage plu si je ne l'avais pas complètement réduite en purée. Je n'ai lu qu'à la toute fin que Dreena propose justement de réduire la soupe en purée grossièrement seulement.

Note : 7/10 Cette soupe est bonne, mais pas irrésistible.

Pour une soupe aux pois chiches fabuleuse créée par la même auteure, dirigez-vous plutôt ici.

vendredi 29 mai 2015

Québec : Ôm Prana et Vromages

Ça faisait des années que je voulais visiter Québec en touriste. Je suis certes déjà allée dans la capitale à quelques reprises, j'ai même marché sur la terrasse Dufferin plusieurs fois, mais je n'avais pas encore visité la ville comme je l'aurais fait en touriste à proprement parler. J'avais même oublié qu'il y avait des fortifications! Je suis donc allée à la bibliothèque emprunter des guides de voyage, j'ai obtenu de précieux conseils de Château imaginaire et j'ai consulté le répertoire Happy Cow avant de partir.

   

Je n'ai évidemment pas pu faire autrement que de visiter Ôm Prana, le seul restaurant végétalien de Québec. Ôm Prana est à la fois un studio de yoga, un restaurant et un petit marché d'alimentation.



Le restaurant offre des plats majoritairement crus et sans gluten, mais quelques plats contiennent des ingrédients cuits comme du riz ou du pain ordinaire (avec gluten).

   

J'ai hésité longuement entre diverses options avant de commander.

 Soupe du jour (4,95 $)

J'ai commencé mon repas par la soupe du jour, une soupe cuite aux légumes et au garam masala. Elle était très bonne et m'a un peu réchauffée, mais je l'aurais préférée sans les haricots mungo germés. Mon corps a du mal à digérer cette germination.

J'ai acheté une bouteille de la kombucha maison d'Ôm Prana. Elle est sucrée à la stévia et si j'avais su que le goût me déplairait à ce point — normalement, j'aime beaucoup la kombucha —, je n'en aurais pas acheté. La kombucha à la stévia n'est pas pour moi; j'ai dû jeter la bouteille, car chaque gorgée me faisait grimacer et j'avais l'estomac fragile.

Enfin, j'ai pu mettre la main sur les Vromages, les fromages végétaliens de VegNature, l'entreprise de Nancy Grenier. J'avais entendu un reportage à leur sujet à Ici Radio-Canada Première et j'avais lu des critiques positives sur le Web. Il me tardait d'y goûter. Eh bien, ces fromages sont époustouflants. J'ai terminé le fromage crémeux Mexicajun et la bûchette aux herbes de Provence et oignons sans pouvoir trouver leur trouver un seul défaut. Même mon copain en est fou. Je prédis un avenir brillant à cette entreprise. Ça fera fureur à Montréal, et même à Québec, on dit qu'ils partent comme des petits pains chauds.

 Pâtes au pesto (8,95 $)

J'ai poursuivi mon repas avec les pâtes au pesto (pâtes de courgette et patate douce, pesto vert, sarrasin croquant, tomates séchées et pousses). C'était très bon également. Les nombreux morceaux de tomates séchées m'ont grandement plu, ils ajoutaient du punch au plat; j'aurais par contre aimé avoir plus de pesto vert, car ça ne goûtait pas beaucoup le pesto.

 Mousse au chocolat (4,95 $)

Je ne pouvais partirsans dessert. Il ne restait hélas qu'une seule part de gâteau au fauxmage, que j'ai cédée à quelqu'un d'autre. J'ai choisi à la place une très bonne mousse au chocolat.

Ce fut en somme un repas santé et satisfaisant en très agréable compagnie.

 

Le marché d'alimentation offre des produits intéressants comme de la levure alimentaire, des noix, des chocolats, des superaliments, de la salsa bio, des croustilles « santé », etc.

  

Dans la section réfrigérée, on trouve des fromages végétaux, des pâtés, de la kombucha et du prêt-à-manger. Prenez garde toutefois de lire les ingrédients avant de faire un achat; les produits ne sont malheureusement pas tous végétaliens.

Il ne fait aucun doute que si je retourne à Québec, je viendrai encourager le seul resto végétalien de Québec et faire le plein de Vromages. À quand un deuxième resto végétalien dans la capitale?

Ôm Prana est le commerce du côté droit

Ôm Prana
241, rue Saint-Joseph Est
581-742-9742
Québec

Site Web : http://omprana.ca/
Page Facebook

Heures d'ouverture
Du lundi au vendredi de 9 h à 19 h
Le samedi de 11 h à 19 h
Le dimanche de 11 h à 18 h

mercredi 27 mai 2015

Végé-filets panés Gardein

J'ai encore essayé un autre produit Gardein. Lorsque j'ai vu ces végé-filets panés servis avec une sauce marinara au marché, ils m'ont interpellée. Je n'avais plus de Gardein au congélateur, à part du haché végé, et j'aime bien toujours avoir un sac à portée de la main pour les repas ou les protéines que je veux préparer sans me casser la tête.

Emballage et mesclun de crucifères bio que je fais pousser dans une jardinière. J'ai déjà commencé à piger dedans.

On ne le voit pas très bien sur la photo de l'emballage, mais le végé-filet est servi sur des pâtes aux herbes.


Cette idée me plaisait, car j'ai une recette de pâtes citronnées au persil qui traîne dans mon étagère à livres de cuisine depuis des années et j'étais tombée dessus récemment. J'ai donc fait ces pâtes et ajouté un peu de Daiya.


J'ai récidivé avec des tranches de tomates et de l'oseille, et des têtes de violon. Ce repas était délicieux.

mardi 26 mai 2015

Salade César au bacon d'aubergine

J'ai eu envie de faire la salade César au bacon d'aubergine (Caesar Salad with Eggplant Bacon) d'Appetite for Reduction après l'avoir vue sur Une livre à la fois, le blogue de Mélanie. J'adore les aubergines, en plus c'était des aubergines assaisonnées comme du bacon, ce que je n'avais jamais cuisiné auparavant. Comme je venais d'avoir une aubergine dans mon panier des Fermes Lufa, je me suis attaquée au bacon.

Substitutions. J'ai remplacé la laitue romaine par la laitue Boston de mon panier. Ce n'était pas l'idéal, cette laitue est trop tendre, moins croquante que la romaine, alors si vous devez acheter de la laitue pour réaliser cette salade, je vous conseille fortement de prendre précisément de la romaine.

Dans la vinaigrette, j'ai remplacé les échalotes par des oignons verts. Pour éviter de faire tourner mon robot cinq minutes afin de rendre la vinaigrette crémeuse, j'ai d'abord moulu les noix d'acajou au moulin à café, ce qui permet de les réduire en fine poudre très rapidement.

J'ai eu du mal à faire griller mes aubergines parce que mon four n'était pas assez chaud, alors j'ai dû prolonger la cuisson.

 Avec le plat de chou-fleur rouge et blanc de Vegan Yum Yum

Mon verdict. Une délicieuse salade à refaire, peut-être avec plus de légumes comme garniture, et des pois chiches ou des cubes de tofu comme le propose Isa.

Avis du copain. Il a pigé dans ma salade et a dit : « J'en veux! » Quand je l'ai questionné à savoir ce qu'il pensait que c'était, il a deviné que c'était de la salade César. Sa seule recommandation : mettre plus d'oignons. Mon copain a tranché du tofu frit qu'il a ensuite fait rôtir. C'était exquis.

  

La semaine suivante, nous avons concocté une salade plus complète, plus garnie, avec du bacon de tempeh (au lieu de bacon d'aubergine), des croûtons tartinés de Vegenaise et de levure alimentaire, des tomates et des pousses, et la vinaigrette Caesar Chavez de cette recette. Un bonheur.


Une autre fois, j'ai improvisé une salade avec le bacon d'aubergine et j'ai servi avec la quiche aux asperges, tomates et estragon de Veganomicon.

lundi 25 mai 2015

Petit Marché Végé

Je vous parle encore du Petit Marché Végé, le restaurant végétarien le plus près de chez moi. J'y prends presque toujours un banh mi – vous pouvez en voir ici et ici.

 

Un jour, j'hésitais entre deux garnitures. J'ai fini par prendre un banh mi avec deux garnitures, soit yuba et barbecue. Ça coûte un peu plus cher, mais c'est encore plus goûteux et bourratif. Et le rapport qualité-prix est toujours imbattable.

 

J'ai aussi essayé cette très jolie végéviande. Il y a du yuba au fond, un mélange gélatineux à la noix de coco au centre (ma section préférée) et de la protéine barbecue dans la dernière couche. Je l'ai coupée en tranches pour la faire griller et la manger en sandwich. Je n'ai pas pu m'empêcher d'en gober des morceaux tels quels aussi. Un pur délice.

samedi 23 mai 2015

Cookies géants à l'avoine et aux raisins secs

J'ai du mal à croire que je ne vous ai pas montré de biscuits depuis plus d'un an et demi! Il faut dire que je n'étais pas peu fière de mes « derniers », des biscuits parfumés au chocolat qui avaient une texture parfaite et que j'ai même refaits à quelques reprises par la suite.

Cette fois-ci, j'ai préparé les cookies géants à l'avoine et aux raisins secs* des Secrets véganes d'Isa. Il y a quelques semaines, je me serais gratté la tête en me demandant quel pouvait bien être ce livre végane avec le prénom d'une rockstar américaine, anglophone, du véganisme. En naviguant sur Internet, j'ai appris avec joie qu'un livre d'Isa Chandra Moskowitz avait enfin été traduit en français. Les Secrets véganes d'Isa, publié dans la Collection V des éditions L'Âge d'Homme, est donc la traduction du dernier opus d'Isa : Isa Does It.

 Avant la cuisson

Même si je vous ai présenté pas plus tard qu'au début de ce mois un gâteau au chocolat de ce livre, ce n'est pas un livre de desserts. On dirait simplement que c'est cette section de l'ouvrage qui m'attire ces temps-ci.

Apparemment, j'avais acquis une assurance démesurée quant à mon savoir-faire de biscuitière et j'ai pris trop de liberté avec la recette.

  

Au four, la pâte s'est affaissée, a fondu, et j'ai perdu mes beaux biscuits.


J'ai réussi à les décoller avec ma spatule en métal, mais le dessous brillant manquait de cuisson. J'ai donc remis le gâchis au four jusqu'à ce que tout soit assez cuit ou trop cuit et j'ai fini par avoir de multiples morceaux de biscuits que j'ai mangés tels quels. J'étais déçue.


Le lendemain, j'ai réessayé en suivant scrupuleusement la recette, en vérifiant bien la température du four, etc.


Et ce fut un succès. Mon honneur est quasi sauf.

Ces biscuits aux raisins secs et à l'avoine goûtent les bons vieux biscuits aux raisins secs et à l'avoine. Avec un verre de lait, c'est difficile de faire plus classique.

Dans Isa Does It, la recette a pour titre Jumbo Oatmeal-Raisin Cookies.

vendredi 22 mai 2015

Pizza au fromage Daiya

  

Qui jouait à « P-I-Z-Z-A, Pizza » avec un élastique dans la cour d'école? Je me souviens que j'adorais ce jeu, et l'élastique, et la corde à danser, mais j'aurais du mal à expliquer comment on joue à ce jeu exactement, à quels endroits il faut poser les pieds selon la lettre scandée.

Ah! le pouvoir d'évocation insoupçonné d'une pizza surgelée!

 

Je n'ai jamais acheté de pizza surgelée avant d'être végétalienne, et je peux compter sur mes dix doigts le nombre de fois où j'en ai acheté par la suite. Cette habitude ne s'est assurément pas ancrée en moi. Je me fais toutefois un devoir d'essayer tranquillement pas vite toutes les pizzas surgelées végétaliennes qui sont offertes sur le marché, car si j'attends le soir où je serai à court de temps, de restes et sans envie d'aller au resto ou de commander chez Velo Burrito, je n'en mangerai même pas une tous les deux ans.

 

La pizza au fromage Daiya pourrait toutefois changer la donne. Lorsque j'en ai mangé, j'ai été épatée par la quantité de fromage sur la pizza. C'était tout simplement extraordinaire.



En plus, il y avait des frites et une salade. Que demander de plus à la vie?

J'ai parlé de la pizza Daiya aux légumes grillés à la flamme ici.

mercredi 20 mai 2015

Biryani aux lentilles ultra facile

Vous ne le savez peut-être pas, mais je possède un exemplaire du Great Vegan Bean Book de Kathy Esther. J'ai ce livre depuis un bon moment, mais il m'a fallu du temps pour finalement faire une recette. Le livre est beau et attrayant et il regorge de photos, mais je semble plus attirée par d'autres ouvrages.

J'ai choisi ma première recette non pas par intérêt, mais parce que j'avais presque tous les ingrédients chez moi et qu'il fallait bien que je teste ce livre que j'ai gagné dans le cadre d'un concours. J'ai donc fait le biryani aux lentilles ultra facile (Super Easy Lentil Biryani).

Le biryani est un plat indien parfumé à base de riz.

Byriani servi avec sauce piquante et cornichons marinés

Modifications. Je n'avais pas assez de riz, et le seul riz que j'avais était blanc, alors que la recette demandait du riz basmati brun. J'ai donc ajouté le riz blanc durant les 20 dernières minutes de cuisson, et pour compenser le manque de céréales, j'ai ajouté des amandes d'avoine, que j'ai mises à cuire au tout début. J'ai utilisé des lentilles brunes. Je craignais que les abricots et les raisins secs rebutent mon copain, et moi-même je n'étais pas sûre que ça me plairait, alors j'ai fait tremper les fruits séchés dans de l'eau chaude pendant que le reste du biryani cuisait. J'ai ajouté un peu de fruits séchés sur le riz au moment de servir.

Biryani, sauté de bok choy, Daiya, mayo et salade 

Verdict. Finalement, les fruits séchés donnent beaucoup de goût au plat et amènent un autre univers de saveur. Le plat est excellent et ne contient que de bonnes choses. Il n'y a même pas d'huile. Les noix d'acajou sont absolument merveilleuses dans ce plat. Je vous conseille de ne pas les hacher en trop petits morceaux afin de bien les goûter. Vous pourriez même en augmenter la quantité.

 Biryani et sauce piquante, légumes verts sautés avec sauce fromagée, cornichons marinés et bagel fauxfro-charcuterie

C'est un bon dépanneur que je referai peut-être. Avec des accompagnements hors du commun (comme du chutney, une salade relevée, du pain naan, de la raïta), ce serait fabuleux.

 

Le pita remporte toutefois la palme pour ce byriani. Trois jours consécutifs, j'ai dîné avec un pita bio garni de moutarde, de tahini, de biryani, de concombre et de laitue. Délicieux. Je ne pense pas assez à transformer mes restes en sandwich.

La recette est ici (en anglais).

mercredi 13 mai 2015

Su Shian Yuang : table d'hôte et dims sums

AVERTISSEMENT : SU SHIAN YUANG A FERMÉ SES PORTES EN NOVEMBRE 2015

Laissez-moi vous raconter mes deux derniers repas chez Su Shian Yuang sur la rue Rachel.

Soupe tom yam

J'ai eu l'occasion d'essayer la table d'hôte pour la toute première fois. Pour commencer, j'ai choisi la tom yam, que j'ai trouvée tout à fait délicieuse.

Rouleau impérial 

Le rouleau impérial est ensuite arrivé avec une sauce rouge. C'était bien bon.

Riz multigrain et tofu général Tao

J'ai longuement hésité avant de choisir mon plat principal... j'aurais sûrement pu branler dans le manche pendant des heures si la serveuse n'était pas revenue à la table. J'ai ainsi jeté mon dévolu sur le tofu général Tao, avec du riz multigrain. Je n'étais pas friande de général Tao auparavant; je n'en avais jamais mangé avant la mi-vingtaine, et mes premières expériences ne m'ont pas convaincue. C'était bon, mais pas inoubliable. J'ai fini par y prendre goût à force d'en manger chez Yuan, et j'ai donc voulu comparer les deux versions. Verdict : j'aime les deux, et je n'hésiterai pas à commander ce plat de nouveau.

 Mochi

Le dessert du jour était un mochi. Il paraît qu'il n'était pas particulièrement réussi, mais j'ai pu le terminer sans difficulté.


Bien sûr, impossible pour moi d'aller chez Su Shian Yuang sans commander de thé à la courge cireuse. Je ne savais pas qu'on pouvait le boire chaud, mais c'était tout aussi spectaculaire ainsi. Et comme je grelottais épouvantablement, une boisson chaude ne pouvait que m'être bénéfique.

****

Je suis également retournée manger de délicieux dims sums. Voici une partie des plats que j'ai partagés :

Galettes du navet oriental frites

Les galettes du navet étaient toujours aussi délicieuses et comptent parmi mes dims sums préférés chez Su Shian Yuang. Nous avons aussi goûté à la version plus santé...

Galettes du navet oriental

J'ai une légère préférence pour les galettes frites, mais celles-ci valent également le détour. Il faut tout simplement commander les deux. Bah quoi.

Pain au cari cuit à la vapeur

Ce pain était très bon et avait un goût indien.

Pain à la vapeur avec tofu fumé

Ce pain au tofu fumé était très bon, mais aussi très gros. Je préfère commander des dims sums plus petits afin de goûter à plus de choses.

Des raviolis que j'ai adorés  
Won ton dans l'huile au piment. Contrairement à ce que je pensais, ce n'est pas piquant. 
   Raviolis cuits à la poêle
Thé à la courge cireuse au citron

Il va de soi que j'ai commandé un thé à la courge cireuse. J'ai essayé la version au citron. La boisson était délicieuse (vraiment), mais je crois que je m'en tiendrai à la version originale pour bien goûter ce savoureux thé. Il me rappelle l'eau d'érable!

Je vous ai déjà parlé de Su Shian Yuang ici et ici.

lundi 11 mai 2015

Cannellonis aux portobellos nappés d'une sauce blanche aux tomates séchées

J'ai cuisiné une grande partie des recettes de La Dolce Vegan de Sarah Kramer, un livre dont j'ai attendu la sortie avec impatience il y a plus de 10 ans. J'adore Sarah, que je trouve très inspirante. À l'époque, c'était l'Isa Chandra Moskowitz des nouveaux véganes. J'étais même une habituée du forum qu'elle hébergeait sur son site Web.

  

La Dolce Vegan propose en majorité des recettes rapides à exécuter. Il y a toutefois quelques plats plus longs qui sont marqués d'une horloge. J'ai généralement passé à côté de ces recettes, car ça me décourageait.

  

Quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai finalement préparé les cannellonis aux portobellos nappés d'une sauce blanche aux tomates séchées (Portobello Cannelloni with Sun-Dried Tomato White Sauce)... cette recette « longue », je l'ai faite les deux doigts dans le nez — façon de parler! Il faut dire que les recettes que proposent aujourd'hui les auteurs véganes ne sont plus simplissimes et qu'après avoir fait le tour de Veganomicon, il en fait beaucoup plus pour m'impressionner.

Mes cannellonis farcis, en attente d'une sauce

J'ai opté pour des cannellonis qu'on peut mettre au four directement sans les faire cuire dans l'eau bouillante au préalable. C'est beaucoup plus facile ainsi, quoique je ne m'en étais pas si mal sortie la seule autre fois où j'ai farci des pâtes de ce type.

  

J'ai gratiné le plat de cannellonis, tel que suggéré dans la présentation de la recette.

Avez-vous déjà cuisiné ce plat de La Dolce Vegan? Je vous le conseille fortement.

samedi 9 mai 2015

Cheddar jalapeno doux Byrdsheese

Je vous avais parlé de Byrdsheese l'an dernier et des différents fromages végétaliens que j'y avais commandés. Si je ne vous en ai pas reparlé depuis, ce n'est pas parce que je n'ai pas renouvelé l'expérience; au contraire, j'ai passé quelques commandes au cours des derniers mois. Je suis simplement trop en retard dans la publication de billets sur Vegan à Montréal.

Je vous fais aujourd'hui part de mes commentaires sur le cheddar jalapeno doux.

 

Lors de cette commande, le cheddar est celui que j'avais le plus hâte d'essayer. J'associe le cheddar au goût fondant et trash du Daiya, et j'avais envie de retrouver ce goût ici. Avec du piquant en prime.

 La petite meule

Or, même si ce n'était pas mauvais, je n'ai pas du tout trouvé que ça goûtait le cheddar, ou le fromage. Et ce n'était pas piquant.

J'étais déçue, mais les autres fauxmages que j'avais commandés cette fois-là m'ont heureusement comblée. Ils étaient délicieux.

Tartine au fromage cheddar

Je serais curieuse de connaître les impressions de ceux qui ont essayé le cheddar Byrdsheese. Pour ma part, je vous conseille d'y aller pour le brie ou le gouda, dont je vous ai parlé ici. Ou pour les autres dont je vous parlerai prochainement.

Faire un achat chez Byrdsheese, c'est bien sûr se procurer un produit délicieux et sans cruauté, mais ce n'est pas tout. Les ventes servent à financer un projet d'écovolontariat auquel la jeune fromagère végane participera, et chaque mois, un dollar par fromage vendu est versé à un organisme de bienfaisance qui se consacre au végétalisme ou aux animaux.